ICI Radio-Canada Première

L'actuel

L'actuel rss

En semaine de 16 h à 18 h

Geneviève Murchison

L
Logo Radio-Canada

Société

Le slameur Shawn Jobin en vedette au Musée canadien pour les droits de la personne

Le mercredi 1 mars 2017

Le rappeur fransaskois Shawn Jobin fait partie des sept Canadiens en vedette dans une nouvelle exposition.
Le rappeur fransaskois Shawn Jobin fait partie des sept Canadiens en vedette dans une nouvelle exposition.     Photo : Musée canadien pour les droits de la personne

Le rappeur et poète slameur fransaskois de Saskatoon Shawn Jobin aborde souvent les questions délicates de l'assimilation et de la défense de la langue française. C'est entre autres parce qu'il fait la promotion de la diversité culturelle qu'il a été choisi pour cette nouvelle exposition au Musée canadien pour les droits de la personne. 
 
Notre Canada, mon histoire qui sera en montre jusqu'à l'automne présente 7 courtes vidéos de Canadiens qui ont relevé des défis dans leur communauté. Elle est présentée dans le cadre du 150e anniversaire du Canada.  
 
Dans sa chanson Tu m'auras pas, le rappeur parle de l'importance pour les Francophones de prendre leur place dans les médias et de s'afficher. 
 
Avec des mots comme : « Je ne veux pas qu'on se perde, avec ta radio tu m'auras pas, La Fleur de Lys peut aussi pousser dans les Prairies » Shawn Jobin tient un discours engagé. 
 
« L'assimilation ce n'est pas le gros méchant loup, mais il faut être capable de repérer les symptômes », explique-t-il.


Cr�er un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

2 juin 2017

D'Haïti à Saint-Boniface : une famille aux différentes origines, ouverte sur le monde

1 juin 2017

Des artistes franco-manitobaines dénoncent le sexisme dans le milieu artistique

31 mai 2017

La sécurité des immigrants illégaux préoccupe un avocat manitobain

26 mai 2017

Saint-Lazare : entre charmes et défis économiques

25 mai 2017

L'importance de l'orthopédagogie pour l'apprentissage des réfugiés à l'École Précieux-Sang

25 mai 2017

Le problème d'exode Rural Saint-Lazare