#2a##5j##3# #5# Archives | L'actuel | ICI Radio-Canada Premi�re
Radio-Canada - zone Radio

L'actuel

L'actuel rss

En semaine de 16 h à 18 h

Geneviève Murchison

L

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
123
4
5
678910
11
12
1314
15
1617
18
19
20
21222324
25
26
2728
 
 
 
 

Les meilleurs moments : �mission du mercredi 15 février 2017


Société

Marième Niang, une enseignante sénégalaise passionnée!

Les élèves de la 5e année et leur enseignante Marième Niang à l'École Précieux-Sang
Les élèves de la 5e année et leur enseignante Marième Niang à l'École Précieux-Sang     Photo : Radio-Canada/Geneviève Murchison

L'école primaire Précieux-Sang ressemble un peu aux Nations Unies, on y compte plus de 30 pays. Une diversité qui est aussi présente chez les élèves que chez les enseignants. Une des classes de la 5e année est dirigée par Marième Niang. 
 
La Sénégalaise en est à sa 4e année d'enseignement. C'est après un séjour comme auxiliaire à l'École Taché qu'elle a eu la piqûre pour ce métier. 
 
Il arrive que cette passionnée de l'éducation devienne par moment la grande soeur des nouveaux arrivants. Plusieurs nouveaux élèves se sentent réconfortés par la présence d'une enseignante africaine à l'école. Dans sa classe, il y a des élèves de la Côte d'Ivoire, de la Guinée et de la Tunisie.  
 
« C'est vraiment comme le melting pot, c'est une mosaïque culturelle. C'est intéressant parce qu'on grandit avec les élèves aussi. Par exemple, moi je ne connais pas la Côte d'Ivoire, et puis là je vois que j'ai un élève de la Côte d'Ivoire qui parle une autre langue en dehors du français. Donc s'il y a autres élèves aussi qui partagent cette même langue avec lui, ils peuvent interagir », dit Marième Niang. 
 

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
123
4
5
678910
11
12
1314
15
1617
18
19
20
21222324
25
26
2728