ICI Radio-Canada Première

L'actuel

L'actuel rss

En semaine de 16 h à 18 h

Geneviève Murchison

L

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
2
3456
7
8
910111213
14
15
1617181920
21
22
23242526
27
28
29
3031
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du vendredi 27 janvier 2017


Société

Regards philosophiques et féministes sur une pornographie différente

Tournage
Tournage     Photo : Istock

Le monde de la pornographie est souvent critiqué pour l'effet qu'elle peut avoir sur ceux qui la consomment, mais aussi pour le traitement de ceux qui font partie de l'industrie. Est-ce que la pornographie peut être qualifiée d'éthique? 
 
Selon la sexologue Emmanuelle Beauregard, la pornographie peut être éthique si elle respecte les acteurs et si elle présente des fantasmes qui ne dépeignent pas les femmes de façon négative. « Je pense qu'il y a une façon raisonnable de consommer la pornographie. Je pense que l'industrie comme telle de la pornographie ce n'est pas ça qui est le problème. Le problème c'est le manque d'éducation ou d'esprit critique par rapport au matériel qui est disponible », indique Emmanuelle Beauregard, sexologue. 
 
Pour la spécialiste des études sur la condition féminine de l'Université de Sherbrooke Isabelle Boisclair, la pornographie peut être faite en respectant un certain pacte humaniste soit le fait de ne pas causer de mal à l'autre. Elle estime que la pornographie, comme plusieurs autres questions, crée des clivages entre les féministes. Elle note par ailleurs que ce sujet soulève d'importantes discussions dans ses cours, mais que les étudiants en arrivent souvent à la conclusion que la pratique ne comporte pas particulièrement de problèmes lorsque tous sont consentants.

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
2
3456
7
8
910111213
14
15
1617181920
21
22
23242526
27
28
29
3031