ICI Radio-Canada Première

Je l'ai vu à la radio

Je l'ai vu à la radio

Le samedi de 14 h à 16 h

Marie-Christine Trottier

Je l
Logo Radio-Canada

Arts et culture

Un nouveau défi de taille pour Pénélope McQuade

Le samedi 29 janvier 2011

Un nouveau défi de taille pour Pénélope McQuade
Pénélope McQuade en entrevue chez Christiane Charette en mai 2010. © SRC/Christian Côté

 
On apprenait en décembre dernier que Pénélope McQuade serait à la barre du nouveau talk-show d'été de Radio-Canada, en remplacement de Bons baisers de France. Cette nouvelle émission entrera en ondes le lundi 11 avril prochain. La blonde animatrice est présente dans le paysage médiatique québécois depuis une vingtaine d'années, et déjà, elle a travaillé presque partout à la télévision et à la radio. 
 
Née à Québec en 1970, elle est la fille de Winston McQuade, journaliste et animateur de Radio-Canada. Pénélope McQuade dit qu'elle est une enfant de l'amour, ce qui constitue déjà un bon départ dans la vie. « De mémoire, j'ai eu une enfance idyllique, même si ça n'a pas toujours été simple. »  
 
Enfant de la balle, la fillette suivait ses parents partout et s'est souvent endormie sur une banquette de restaurant. Aller voir des spectacles, assister à des premières, rencontrer des artistes : tel était son quotidien.  
 
Elle a suivi les traces de son père en poursuivant des études en journalisme à l'UQAM de 1989 à 1993. Attirée d'abord par l'écrit, Pénélope McQuade étudie le journalisme à l'UQAM. « Mon rêve était d'écrire dans  », se rappelle-t-elle en riant.  
 
Mais elle a à peine son baccalauréat en poche que la télévision se l'approprie. Télé-Québec (Service compris), TVA (Bon dimanche et Salut, bonjour! de 1996 à 2000), TQS, Cana Vie, TV5 (où elle se montre particulièrement à l'aise dans les flashes culturels de Passep'Art), et à nouveau TVA, où elle coanime Star système avec son mentor et ami Herby Moreau, à propos de qui elle ne tarit pas d'éloges. Finalement, TVA a annoncé le 11 avril 2010 que Pénélope McQuade quittera l'animation de  après trois ans de services. 
 
Pénélope McQuade s'est faite discrète depuis l'annonce de cette nomination. Voilà qu'elle lève le voile sur les sentiments qui l'habitent face à ce nouveau défi professionnel particulièrement important.


EN COMPL�MENTAUDIO - Entrevue avec Pénélope McQuade
Cr�er un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

20 août 2011

Les frissons des chroniqueurs

13 août 2011

La musique de films

13 août 2011

Les frissons des chroniqueurs

6 août 2011

Les frissons de nos chroniqueurs

30 juillet 2011

Socalled : l'heureux mélange des genres

30 juillet 2011

Les frissons des chroniqueurs