ICI Radio-Canada Première

Gravel le matin

Gravel le matin

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Alain Gravel

Gravel le matin
Logo Radio-Canada

Société

« La loi 101 a été victime de son propre succès »

Le mardi 1 novembre 2016

Le drapeau fleurdelisé

« En 1977, on part d'une loi qui veut fonder un État français, à finalement une loi qui permettra à des francophones de se faire servir en français sur demande. » La Charte de la langue française, plus communément appelée loi 101, a soulevé de nombreux débats et les passions depuis son adoption en 1977. Éric Poirier, avocat et doctorant en droit à l'Université de Sherbrooke et à l'Université de Bordeaux, a écrit un livre sur le sujet : La Charte de la langue française : ce qu'il reste de la loi 101 quarante ans après son adoption. 
 
« Le but de la loi 101, c'était de créer de grands lieux dans l'espace public où tout le monde allait devoir [faire des affaires] en français, explique M. Poirier. À travers les jugements, c'est plutôt devenu une loi qui permet une espèce d'accommodement, où, de temps en temps, un francophone aura droit à des services en français. »


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

27 février 2017

Apprendre le français à Montréal : un obstacle inattendu

24 février 2017

Pas de fenêtres dans la classe de jeunes autistes

22 février 2017

Vers une salle de concert à l'École Joseph-François-Perrault?

22 février 2017

Enquête sur le SPVM : Philippe Pichet se dit très préoccupé

21 février 2017

Procès d'Alexandre Bissonnette : « On veut la vérité, point à la ligne »

20 février 2017

Obésité morbide et chirurgie bariatrique : non, ce n'est pas de la triche