ICI Radio-Canada Première

Gravel le matin

Gravel le matin

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Alain Gravel

Gravel le matin
Logo Radio-Canada

Société

Promouvoir le français différemment

Le vendredi 7 octobre 2016

L'entrepreneur Alexandre Taillefer
L'entrepreneur Alexandre Taillefer     Photo : Radio-Canada/Mathieu Arsenault

« Il faut arrêter d'ostraciser l'anglais, il faut plutôt faire la promotion positive du français. » De passage en studio, Alexandre Taillefer soutient qu'il est temps de trouver une nouvelle façon de promouvoir le français. 
 
« Une chose qui me fâche, c'est qu'on refuse à la St-Jean d'avoir des artistes qui viennent faire une chanson en anglais. Pourquoi? C'est la fête des Québécois. [...] Il y a des gens qui sont anglophones qui [...] participent à la vitalité culturelle », explique-t-il.  
 
Quand on s'attaque à Dead Obies en disant « Ça n'a pas de bon sens! Des petits gars de la banlieue qui ne devraient pas chanter en anglais »', je dis « Vous ne comprenez pas la réalité montréalaise, vous ne comprenez pas la réalité qui fait que Montréal est ce qu'elle est, qui fait que Montréal est vibrante. »


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

27 février 2017

Apprendre le français à Montréal : un obstacle inattendu

24 février 2017

Pas de fenêtres dans la classe de jeunes autistes

22 février 2017

Vers une salle de concert à l'École Joseph-François-Perrault?

22 février 2017

Enquête sur le SPVM : Philippe Pichet se dit très préoccupé

21 février 2017

Procès d'Alexandre Bissonnette : « On veut la vérité, point à la ligne »

20 février 2017

Obésité morbide et chirurgie bariatrique : non, ce n'est pas de la triche