ICI Radio-Canada Première

Gravel le matin

Gravel le matin

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Alain Gravel

Gravel le matin

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
12
3
4
56789
10
11
1213141516
17
18
1920212223
24
25
26
27
28
2930
31

Les meilleurs moments : Émission du mercredi 28 décembre 2016


Cinéma

Carrie Fisher, une icône emblématique de Star Wars

Carrie Fisher
Carrie Fisher     Photo : Joel Ryan/Associated Press

« C'était une femme qui, au sein même d'Hollywood, avait son caractère et son franc-parler. » L'actrice Carrie Fisher, la célèbre princesse Leia dans la série de films Star Wars, s'est éteinte mardi. Elle est morte dans un hôpital de Los Angeles après avoir été victime d'une crise cardiaque. Elle avait 60 ans. Sa carrière a été marquée à jamais par ce rôle qu'elle a tenu dans la mythique saga intergalactique qui a généré des millions d'adeptes. Laurent Aknin, historien et critique de cinéma, revient sur sa carrière et explique comment sa personnalité d'actrice a contribué à former ce personnage. 
 
« Le personnage de la princesse Leia détonnait complètement par rapport aux clichés habituels de princesses en péril », mentionne M. Aknin. Il estime qu'avec les années, la série Star Wars est devenue de plus en plus féminine et que la princesse Leia était un modèle pour beaucoup de spectatrices. « La saga était très en avance sur son temps », affirme-t-il. 
 
Carrie Fisher a tellement marqué les esprits dans ce rôle qu'elle en est, en quelque sorte, devenue prisonnière. « Elle est restée dans cette icône, soutient M. Aknin. Sa carrière a eu des hauts et des bas, mais ce qu'on sait moins, c'est qu'elle est devenue une personnalité très connue à Hollywood comme scénariste, comme auteure. Elle a été une écrivaine de premier plan dans le système hollywoodien. »  

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Ils n''ont jamais vu Star Wars
HYPERLIEN - L''actrice Carrie Fisher s''est éteinte

Société

Un enseignant de Lévis parmi l'élite mondiale

Le professeur Yvan Girouard
Le professeur Yvan Girouard     Photo : Radio-Canada

Yvan Girouard fait partie des 50 finalistes au Global Teacher Prize, qui récompense le meilleur enseignant au monde. Plus de 20 000 candidatures de partout dans le monde avaient été soumises. Le professeur de Lévis enseigne les sciences en quatrième secondaire à l'école Les Etchemins. Il a transformé sa salle de classe en véritable musée et multiplie les projets d'envergure avec ses élèves année après année. 
 
« J'ai rempli ma classe pour que ce soit un milieu chaleureux. Je suis incroyablement disponible pour les élèves et ils l'apprécient, explique M. Girouard. Avec mes 18 aquariums, il y a des élèves tous les midis qui viennent jeter un petit coup d'oeil. » Il remarque que le fait d'avoir créé cette « classe musée » motive davantage les élèves à faire plus d'efforts.  
 
S'il remporte le grand prix, Yvan Girouard recevra une bourse d'un million de dollars, qu'il compte diviser avec les neuf autres finalistes. « Avec 100 000 $, j'en ai assez pour tous mes projets. »

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Les honneurs pour un professeur de sciences de Lévis passionné

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
12
3
4
56789
10
11
1213141516
17
18
1920212223
24
25
26
27
28
2930
31

Dernière baladosiffusion disponible

Gravel le matin

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
Le Mois de l'histoire des Noirs au Canada