ICI Radio-Canada Première

Gravel le matin

Gravel le matin

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Alain Gravel

Gravel le matin

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
12
3
4
56789
10
11
1213141516
17
18
19
20
212223
24
25
26
27282930
31

Les meilleurs moments : Émission du mardi 20 décembre 2016


International

Assassinat de l'ambassadeur russe en Turquie : une vengeance pour l'action de la Russie en Syrie?

L'ambassadeur de Russie en Turquie, Andreï Karlov
L'ambassadeur de Russie en Turquie, Andreï Karlov     Photo : Radio-Canada

L'ambassadeur russe en Turquie, Andreï Karlov, a été assassiné hier en plein discours, pendant qu'il assistait au vernissage d'une exposition dans une galerie d'art de la capitale turque, Ankara. Son assaillant, qui travaillait pour la police antiémeute d'Ankara, mais qui n'était pas en service, a crié « Dieu est grand » et a évoqué une vengeance au sort d'Alep lorsqu'il a tiré. Le professeur d'histoire des relations internationales à l'Université de Montréal Samir Saul explique à Alain Gravel les répercussions d'un tel geste sur les relations entre la Turquie et la Russie. 
 
« Est-ce que tout ça est dû à une simple tentative de vengeance pour l'action de la Russie en Syrie? C'est possible, pense M. Saul. La guerre en Syrie n'est pas simplement une guerre en Syrie, n'est pas simplement une guerre au Moyen-Orient, c'est une guerre qui va définir les relations internationales pour les prochaines années. »

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - L''ambassadeur russe en Turquie tué à Ankara

International

Berlin sous le choc après un attentat meurtrier

Un camion fonce dans la foule à un marché de Noël à Berlin.
Un camion fonce dans la foule à un marché de Noël à Berlin.     Photo : Reuters/Fabrizio Bensch

« Il ne faut pas se laisser intimider et il faut continuer de vivre, parce que sinon, les gens qui ont commis [cet attentat] ont gagné. » La Québécoise Geneviève Schetagne vit à Berlin depuis neuf ans et a été témoin de l'attentat survenu dans la capitale allemande hier, lors de laquelle 12 personnes ont perdu la vie et environ une cinquantaine de personnes ont été blessées après qu'un camion a foncé dans la foule d'un marché de Noël. Pour mieux comprendre comment a été vécue la journée d'hier, Alain Gravel s'entretient avec elle et Nathalie Versieux, correspondante de Libération en Allemagne. 
 
« Les gens sont sous le choc, mais ça ne les empêche pas de faire leurs activités de tous les jours », raconte Geneviève. Elle n'est pas surprise que cet événement se soit produit. « Je suis étonnée que ça ne se soit pas passé avant. »

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - L''attaque contre un marché de Noël à Berlin était bel et bien un attentat

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
12
3
4
56789
10
11
1213141516
17
18
19
20
212223
24
25
26
27282930
31

Dernière baladosiffusion disponible

Gravel le matin

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
Le Mois de l'histoire des Noirs au Canada