ICI Radio-Canada Première

Gravel le matin

Gravel le matin

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Alain Gravel

Gravel le matin

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
1234
5
6
7891011
12
13
1415161718
19
20
2122232425
26
27
28
2930
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du lundi 28 novembre 2016


Santé

Geneviève Everell : se bâtir une vie, un sushi à la fois

Geneviève Everell, sur le plateau de Ricardo
Geneviève Everell, sur le plateau de Ricardo     Photo : Maude Chauvin

« Mettre du riz chaud sur une feuille d'algue a sauvé ma vie », raconte la femme d'affaires Geneviève Everell, aussi connue comme « Miss sushi ». Au micro d'Alain Gravel, la cuisinière et entrepreneure raconte comment elle s'est relevée d'une enfance très difficile, marquée par l'alcoolisme et la toxicomanie de ses parents ainsi que par la violence conjugale et la pauvreté.  
 
Un jour, alors qu'elle a environ 16 ans, Geneviève Everell va faire une épicerie de « frites congelées, de peppéroni et de saucisses à hotdog ». En s'arrêtant devant la section des produits de luxe, elle se dit : « Il y a vraiment des gens qui peuvent manger ça et payer leur loyer? Mes frites congelées, ça peut pas être ça la vie! » C'est pour elle un déclic.  
 
À partir de ce moment, la jeune femme décide de changer de vie. Elle lâche l'école, loue un petit appartement et commence rapidement à travailler dans un restaurant à sushis. C'est là qu'elle découvre la passion des « petites bouchées de bonheur », qui feront d'elle la femme d'affaires qu'elle est maintenant.

Arts et culture

Les mystérieuses croix gammées de Pointe-des-Cascades

Raymond Poirier, amateur d'histoire et citoyen de Pointe-des-Cascades, à côté de l'ancre qui arbore la croix gammée
Raymond Poirier, amateur d'histoire et citoyen de Pointe-des-Cascades, à côté de l'ancre qui arbore la croix gammée     Photo : Hugo Lavoie

Des ancres décorées d'une croix gammée font jaser à Pointe-des-Cascades, près de Montréal. Elles ont été repêchées du lac Saint-Louis (dans le fleuve Saint-Laurent) par des plongeurs de la Société de recherches historiques de Pointe-des-Cascades dans les années 1980. Hugo Lavoie a consulté l'historien Samuel Venière du Musée naval de Québec pour résoudre le mystère de leurs origines.  
 
Contrairement à la croyance véhiculée par de nombreux citoyens de Pointe-des-Cascades, les ancres ne sont pas d'origine allemande, mais plutôt anglaise. Le propriétaire du navire marchand auquel elles étaient rattachées, M. Byers de Sutherland, les avait fixées à ses navires en signe de bonté et de solidarité, car c'est ce que désigne initialement la croix gammée. « Ce symbole-là existe depuis bien avant le régime nazi, souligne Samuel Venière. On le retrouve depuis l'Antiquité en Inde et en Grèce. » 

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
1234
5
6
7891011
12
13
1415161718
19
20
2122232425
26
27
28
2930
 
 
 

Dernière baladosiffusion disponible

Gravel le matin

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
Le Mois de l'histoire des Noirs au Canada