ICI Radio-Canada Première

Gravel le matin

Gravel le matin

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Alain Gravel

Gravel le matin
Logo Radio-Canada

Santé

« Il est grand temps de réviser la loi sur l'internement psychiatrique »

Le mardi 12 janvier 2016

Santé mentale
Santé mentale     Photo : Luxorphoto

C'est ce qu'affirme la Dre Karine Igartua, présidente de l'Association des médecins psychiatres du Québec, en entrevue à Gravel le matin. « J'ai mes doutes sur l'idée que la loi P-38 protège le public et les patients qui souffrent de maladie mentale, parce qu'elle n'est pas faite pour améliorer l'accès aux traitements. » Selon elle, il faut inclure davantage de critères de santé et moins de critères juridiques dans la loi. 
 
Karine Igartua précise que la Loi sur la protection des personnes dont l'état mental présente un danger pour elles-mêmes ou pour autrui ne permet pas de traiter contre son gré quelqu'un qui souffre de maladie mentale. Elle permet seulement de le retirer temporairement de la société en l'enfermant à l'hôpital aussi longtemps qu'il représente un danger grave et immédiat.


EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Quand l''internement psychiatrique devient une course à obstacles

Reportage à Désautels le dimanche 

Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

20 février 2017

Une dame de 78 ans attend plus de 3 heures pour une ambulance

2 février 2017

Ces médecins profiteurs devenus millionnaires

26 janvier 2017

Les négociations entourant les frais accessoires toujours en cours

25 janvier 2017

Jouer au hockey et vivre avec un trouble obsessionnel compulsif

25 janvier 2017

Frais accessoires : le patient d'abord et avant tout

23 janvier 2017

Un centre médical autochtone à Montréal désiré