ICI Radio-Canada Première

Gravel le matin

Gravel le matin

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Alain Gravel

Gravel le matin
Logo Radio-Canada

Société

Enquête sur le SPVM : Philippe Pichet se dit très préoccupé

Le mercredi 22 février 2017

Le chef du SPVM Philippe Pichet
Le chef du SPVM Philippe Pichet     Photo : Ryan Remiorz

Des ex-policiers ont soutenu, dans un reportage de l'émission JE, que le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) fabriquait des preuves pour faire taire certains employés. Le chef du SPVM, Philippe Pichet, veut faire la lumière sur cette affaire et a demandé à la Sûreté du Québec d'enquêter sur les pratiques en cours au sein de la Division des affaires internes.  
 
Dans le reportage, Jimmy Cacchione et Giovanni Di Feo affirment que le SPVM a fabriqué des éléments de preuve contre eux pour les faire taire au moment où ils allaient révéler des cas de corruption au sein du service de police. Philippe Pichet souligne que, depuis qu'il est en poste, ces personnes ne lui ont pas faire parvenir d'informations à ce sujet. « On fait mention de choses troublantes, affirme-t-il. On pointe une division en particulier. C'est important de faire la lumière [sur cette affaire]. »  
 
 
 
L'opposition veut une enquête indépendante 
 
Le député péquiste et porte-parole de l'opposition officielle en matière de sécurité publique, Pascal Bérubé, croit que, même si ce n'est pas son rôle premier, le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) pourrait contribuer à assurer une plus grande transparence. « Il faut éviter que la police enquête sur la police, soutient-il. L'expertise du BEI et son positionnement pourraient certainement contribuer à la recherche de la vérité. »


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

27 février 2017

Apprendre le français à Montréal : un obstacle inattendu

24 février 2017

Pas de fenêtres dans la classe de jeunes autistes

22 février 2017

Vers une salle de concert à l'École Joseph-François-Perrault?

21 février 2017

Procès d'Alexandre Bissonnette : « On veut la vérité, point à la ligne »

20 février 2017

Obésité morbide et chirurgie bariatrique : non, ce n'est pas de la triche