ICI Radio-Canada Première

Gravel le matin

Gravel le matin

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Alain Gravel

Gravel le matin
Logo Radio-Canada

Société

L'acquittement de Jian Ghomeshi divise

Le vendredi 25 mars 2016

Jian Gomeshi à son arrivée ce matin au palais de justice de Toronto.
Jian Gomeshi à son arrivée ce matin au palais de justice de Toronto.     Photo : Sébastien Saint-François

« Le jugement est d'une logique impeccable, je ne sais pas comment on aurait pu arriver à un autre résultat avec les preuves présentées », affirme Yves Boisvert, chroniqueur à La Presse, au micro de Maxime Coutié. De son côté, Julie Miville-Dechêne, présidente du Conseil du statut de la femme, croit que, même si le doute raisonnable a été soulevé, cela ne veut pas dire qu'il n'y a pas eu d'agression. « D'un point de vue féministe, ça envoie un message difficile », souligne-t-elle. 
 
Yves Boisvert admet que le résultat est tout de même décevant étant donné les accusations. Selon Julie Miville-Dechêne, « ces femmes-là ont caché des choses parce qu'elles ont certainement eu honte de leur comportement, et la honte fait partie de l'agression ».  
 
Jeudi, Jian Ghomeshi a été acquitté de toutes les accusations qui pesaient contre lui. L'ex-animateur de CBC avait plaidé non coupable à quatre chefs d'agression sexuelle et à un autre pour avoir vaincu la résistance d'une personne par l'étouffement, des allégations qui remontent à 2002 et 2003.


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

31 août 2016

Affaire Jonathan Bettez : analyse d'un ex-policier

31 août 2016

Au nom de ma soeur autochtone disparue

30 août 2016

Une rentrée scolaire critiquée dans Outremont

29 août 2016

Valoriser le travail des enseignants

24 août 2016

Le combat d'une mère pour donner le nom du père décédé à leur enfant

24 août 2016

Richard Henry Bain déclaré quatre fois coupable