ICI Radio-Canada Première

Gravel le matin

Gravel le matin

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Alain Gravel

Gravel le matin
Logo Radio-Canada

Société

L'acquittement de Jian Ghomeshi divise

Le vendredi 25 mars 2016

Jian Gomeshi à son arrivée ce matin au palais de justice de Toronto.
Jian Gomeshi à son arrivée ce matin au palais de justice de Toronto.     Photo : Sébastien Saint-François

« Le jugement est d'une logique impeccable, je ne sais pas comment on aurait pu arriver à un autre résultat avec les preuves présentées », affirme Yves Boisvert, chroniqueur à La Presse, au micro de Maxime Coutié. De son côté, Julie Miville-Dechêne, présidente du Conseil du statut de la femme, croit que, même si le doute raisonnable a été soulevé, cela ne veut pas dire qu'il n'y a pas eu d'agression. « D'un point de vue féministe, ça envoie un message difficile », souligne-t-elle. 
 
Yves Boisvert admet que le résultat est tout de même décevant étant donné les accusations. Selon Julie Miville-Dechêne, « ces femmes-là ont caché des choses parce qu'elles ont certainement eu honte de leur comportement, et la honte fait partie de l'agression ».  
 
Jeudi, Jian Ghomeshi a été acquitté de toutes les accusations qui pesaient contre lui. L'ex-animateur de CBC avait plaidé non coupable à quatre chefs d'agression sexuelle et à un autre pour avoir vaincu la résistance d'une personne par l'étouffement, des allégations qui remontent à 2002 et 2003.


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

24 février 2017

Pas de fenêtres dans la classe de jeunes autistes

22 février 2017

Vers une salle de concert à l'École Joseph-François-Perrault?

22 février 2017

Enquête sur le SPVM : Philippe Pichet se dit très préoccupé

21 février 2017

Procès d'Alexandre Bissonnette : « On veut la vérité, point à la ligne »

20 février 2017

Obésité morbide et chirurgie bariatrique : non, ce n'est pas de la triche

17 février 2017

Gérard Bouchard déçu de la volte-face de Charles Taylor