ICI Radio-Canada Première

Gravel le matin

Gravel le matin

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Alain Gravel

Gravel le matin
Logo Radio-Canada

Politique

CPE : des compressions qui ne passent pas

Le mardi 12 janvier 2016

Le directeur du CPE du Carrefour, André Rémillard
Le directeur du CPE du Carrefour, André Rémillard     Photo : Radio-Canada

« On a fait un effort important afin de rationaliser nos dépenses, on est aujourd'hui à l'os », affirme André Rémillard, directeur du CPE du Carrefour, à Montréal. Au micro d'Alain Gravel, il réagit à l'annonce des compressions de 120 millions de dollars que veut imposer Québec dès l'an prochain. « Il y a une limite à comprimer sans que la qualité du service soit touchée. [...] Les parents vont payer plus cher pour moins de services », estime-t-il. 
 
Pour l'instant, André Rémillard ne compte pas fermer son centre de la petite enfance pour protester, mais il ne l'exclut pas, et compte en discuter d'abord avec les parents.  
 
Le journaliste de Radio-Canada David Gentile indique quant à lui que l'Association québécoise des centres de la petite enfance (AQCPE) a claqué la porte des négociations avec le gouvernement Couillard, mais que trois autres associations les poursuivent.


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

26 septembre 2016

Un règlement antipitbull qui fait réagir

22 septembre 2016

Le Bureau de l'inspecteur général, essentiel pour exercer une vigie constante sur le milieu municipal

22 septembre 2016

Un Montréalais dans un poste de direction au siège de l'ONU

13 septembre 2016

À quoi sert le Bureau de la résilience de la Ville de Montréal?

9 septembre 2016

Les entreprises d'économie sociale veulent plus d'accès aux contrats publics en santé

8 septembre 2016

Une nouvelle chance pour Uber au Québec