ICI Radio-Canada Première

Gravel le matin

Gravel le matin

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Patrick Masbourian

Gravel le matin
Logo Radio-Canada

Société

Apprendre une langue autochtone pour amorcer la réconciliation

Le lundi 4 janvier 2016

Akwiratéhka Martin est enseignant au Centre culturel de Kahnawake.
Akwiratéhka Martin est enseignant au Centre culturel de Kahnawake.     Photo : Photo Hugo Lavoie

Dans un contexte où l'on parle de réconciliation et de rapprochement avec les peuples autochtones canadiens, Hugo Lavoie a demandé à l'enseignant au Centre culturel de Kahnawake Akwiratéhka Martin de lui donner un petit cours de langue kanien'kéha.  
 
Akwiratéhka Martin croit que c'est maintenant au tour des francophones de s'imprégner de la culture amérindienne en apprenant les bases des langues inuite et Kanien'kéha.  
 
Il précise aussi que « mohawk » n'est pas le bon mot pour désigner cette culture autochtone. Bien que l'appellation soit très répandue, mohawk signifie « cannibal », et les Amérindiens de Kahnawake n'apprécient pas particulièrement ce mot, qui devrait être remplacé par kanien'kéha.  
 


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

23 juin 2016

Le vol du siècle : l'emploi garanti en Inde

21 juin 2016

2015, une année historique pour les Autochtones

17 juin 2016

Queer : une insulte devenue un mouvement

9 juin 2016

Médecins sans frontières : des équipes en péril à protéger

8 juin 2016

Le français d'Air Canada laisse toujours à désirer

7 juin 2016

Cri du coeur pour les centres jeunesse en crise