ICI Radio-Canada Première

Gravel le matin

Gravel le matin

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Alain Gravel

Gravel le matin
Logo Radio-Canada

Société

D'Alep à Montréal : le chemin de l'intégration de la famille Mari

Le lundi 14 décembre 2015

Lucin Sulukgian avec son mari Hagop Mari et sa fille Archy dans leur appartement à Montréal.
Lucin Sulukgian avec son mari Hagop Mari et sa fille Archy dans leur appartement à Montréal.     Photo : Radio-Canada/Hugo Lavoie

Voici Lusin Sulukgian, son mari Hagop Mari et leur fille Archy. Ils sont Syriens et ils sont arrivés au Canada en décembre 2014. Dans cette série en cinq volets, Hugo Lavoie raconte l'histoire de cette famille de réfugiés. Dans le premier épisode, ils se confient sur leur vie à Alep avant la guerre. Dans les épisodes suivants, chaque membre de la famille raconte comment il s'est adapté à la vie au Québec. Enfin, dans le dernier épisode, un heureux dénouement attend les Mari qui accueillent les parents de Lusin à Montréal. 
 
Passez votre souris sur les points rouges sur la photo ci-dessous pour découvrir les cinq épisodes. 
 
 
 
Épisode 1 : Leur vie en Syrie, heureuse et bien remplie 
 
Dans leur ville d'Alep, dans le nord de la Syrie, Lusin était esthéticienne et son mari Hagop, artisan-bijoutier. « On avait acheté une belle maison dans laquelle on a vécu deux ans. On avait une grande famille et beaucoup d'amis. Je faisais beaucoup de choses dans mon pays », raconte avec émotion Lusin à Hugo Lavoie.  
 
En 2012, devant l'intensification de la guerre civile, Lusin et son mari décident de quitter leur pays. Le 17 août, ils embarquent à bord du dernier vol au départ d'Alep en direction du Liban. Ils y resteront deux ans avant d'immigrer au Canada en décembre 2014.  
 
Écoutez ci-dessous le premier épisode.  
 
 
 
Voici ci-dessous les seules photos qu'il reste à la famille Mari de leur vie en Syrie avant 2012.  
 
 
 
Épisode 2 : L'adaptation parfaite d'Archy à sa nouvelle vie 
 
Archy avait deux ans quand sa famille a quitté la Syrie pour le Liban en 2012. À son arrivée au Canada l'an dernier, elle a d'abord fréquenté une garderie arménienne, et elle s'est très vite ajustée à son nouvel environnement. « Les enfants s'adaptent plus vite que les adultes. Après quelques semaines, elle a commencé à chanter en français », raconte Lilit Martirosyan, l'éducatrice qui l'a accueillie. 
 

Archy Mari, 5 ans, pose avec l'éducatrice de la garderie qu'elle a fréquentée à son arrivée à Montréal. Photo: Radio-Canada/Hugo Lavoie
 
 

Aujourd'hui, Archy a rejoint la maternelle et parle très bien français. « Il n'y a rien de difficile ici », confie-t-elle à Hugo Lavoie. 
 
Écoutez ci-dessous le deuxième épisode.

 
 
 
 

Épisode 3 : Le défi d'intégration d'Hagop 
 
« Quand on est arrivés, la priorité était de trouver un petit travail alimentaire, parce qu'on a tout laissé en Syrie. On a tout perdu », raconte Hagop Mari, le père. Hugo Lavoie s'est rendu sur son lieu de travail à Laval. À Alep, en Syrie, ce bijoutier possédait sa propre boutique.

 
 
Pour l'instant, Hagop Mari est plongeur chez Adonis à Laval. Photo: Radio-Canada/Hugo Lavoie
 
 

Au début de l'année, pour faire vivre sa famille, Hagop a accepté un emploi de plongeur chez Adonis. « Quand j'ai su que j'étais embauché à temps plein, c'est comme si je venais de naître. [...] Je veux tout faire pour aider et contribuer à ce pays pour le remercier de nous avoir accueillis », confie-t-il. 
 
Cependant, ce travail l'empêche pour l'instant de suivre des cours de français à temps plein. 
 
Écoutez ci-dessous le troisième épisode.

 
 
 
 

Épisode 4 : La résilience de Lusin 
 
En un an, la vie de Lusin a changé du tout au tout. En décembre 2014, elle a passé son premier Noël au Canada seule avec son mari et sa fille. « J'étais triste de ne pas avoir toute ma famille avec moi, et j'ai beaucoup pleuré ce jour-là », confie-t-elle à Hugo Lavoie.

 
 
Depuis son arrivée à Montréal, Lusin Sulukgian suit des cours de francisation. Photo: Radio-Canada/Hugo Lavoie
 
 

Après les fêtes, la famille s'est prise en main. Le père, Hagop, a commencé à travailler, le couple a inscrit sa fille à l'école et Lusin a débuté des cours de français à temps plein. « Je veux pouvoir aider ma fille avec ses devoirs, explique-t-elle. Et je veux pouvoir travailler ici et parler avec les clients. » 
 
Écoutez ci-dessous le quatrième épisode.

 
 
 
 

Épisode 5 : Une nouvelle vie remplie d'espoir 
 
Dans ce dernier épisode, l'édimestre Coralie Mensa a accompagné la famille Mari à l'aéroport de Montréal pour accueillir les parents de Lusin, Anahit Emirzian et Hagop Sulukgian. Lusin ne les a pas vu depuis un an, depuis qu'elle a quitté le Liban pour le Canada.

 
 
Lusin avec son mari, sa fille et ses parents à leur arrivée à Montréal. Photo: Courtoisie de Tony Kababejian
 
 

Le Noël des Mari de cette année sera radicalement différent du précédent. Trois jours après l'arrivée de ses parents, Lusin a accouché d'une petite fille, Eliana. 
 
Regardez ci-dessous des photos des retrouvailles avec les grands-parents et de la naissance de leur deuxième fille.

 
 
 
 

Écoutez ci-dessous le dernier épisode.

 
 
 
 
Texte et mise en page : Coralie Mensa


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

27 février 2017

Apprendre le français à Montréal : un obstacle inattendu

24 février 2017

Pas de fenêtres dans la classe de jeunes autistes

22 février 2017

Vers une salle de concert à l'École Joseph-François-Perrault?

22 février 2017

Enquête sur le SPVM : Philippe Pichet se dit très préoccupé

21 février 2017

Procès d'Alexandre Bissonnette : « On veut la vérité, point à la ligne »

20 février 2017

Obésité morbide et chirurgie bariatrique : non, ce n'est pas de la triche