ICI Radio-Canada Première

Gravel le matin

Gravel le matin

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Alain Gravel

Gravel le matin
Logo Radio-Canada

Société

Le secret du « Vive le Québec libre! », 45 ans après la mort de de Gaulle

Le lundi 9 novembre 2015

Le général de Gaulle au balcon de l’hôtel de ville de Montréal, en compagnie de son épouse Yvonne, du maire Jean Drapeau et de Marie-Claire Drapeau, le 24 juillet 1967.
Le général de Gaulle au balcon de l’hôtel de ville de Montréal, en compagnie de son épouse Yvonne, du maire Jean Drapeau et de Marie-Claire Drapeau, le 24 juillet 1967.     Photo : Archives de Montréal

La célèbre déclaration du général de Gaulle, « Vive le Québec libre! », le 24 juillet 1967 à l'hôtel de ville de Montréal, a été possible... grâce à son garde du corps! Alors qu'aucun discours n'était prévu au programme, c'est lui qui a vu un micro sur le balcon et le lui a tendu. Roger Tessier a été pendant 23 ans le « gorille du général ». Quarante-cinq ans jour pour jour après la mort de Charles de Gaulle, il revendique son petit rôle dans la grande histoire. L'homme de 91 ans raconte sa version de ce moment historique à Hugo Lavoie. 
 
Le 24 juillet 1967, invité à l'Exposition universelle de Montréal, le Général de Gaulle se rend à l'hôtel de ville, au balcon du second étage, d'où la foule peut le voir. Aucun discours n'est alors prévu. Toutefois, averti de la présence de micros par son garde du corps, de Gaulle décide de s'adresser à la foule. De là, il prononce un discours qu'il termine par : « Vive le Québec libre! » 
 
Revoyez ci-dessous ce moment dans une vidéo des Archives de Radio-Canada. 
 




Cr�er un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

27 février 2017

Apprendre le français à Montréal : un obstacle inattendu

24 février 2017

Pas de fenêtres dans la classe de jeunes autistes

22 février 2017

Vers une salle de concert à l'École Joseph-François-Perrault?

22 février 2017

Enquête sur le SPVM : Philippe Pichet se dit très préoccupé

21 février 2017

Procès d'Alexandre Bissonnette : « On veut la vérité, point à la ligne »

20 février 2017

Obésité morbide et chirurgie bariatrique : non, ce n'est pas de la triche