ICI Radio-Canada Première

Gravel le matin

Gravel le matin

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Alain Gravel

Gravel le matin
Logo Radio-Canada

Société

Le quotidien dans une école qui accueille des enfants victimes de la guerre

Le mercredi 23 septembre 2015

Des élèves de l'école Alex Manoogian font des dessins.
Des élèves de l'école Alex Manoogian font des dessins.     Photo : Page Facebook de l'école Alex Manoogian de l'UGAB

Depuis six ans, l'école arménienne privée Alex Manoogian à Montréal reçoit des enfants réfugiés en provenance d'Irak et de Syrie. En entrevue à Gravel le matin, son directeur, Sébastien Stasse, décrit comment se déroulent l'accueil et l'intégration de ces enfants marqués par la guerre. « On doit les réadapter à une vie normale. » 
 
« Ils ont des séquelles. Les enfants d'Alep ont vécu une guerre civile quotidienne. Des gens qu'ils connaissaient sont morts. Ils ont été bombardés. Ils ont vu des choses que des enfants ne devraient pas voir. [...] Par exemple, ils ont le réflexe d'aller se cacher dès qu'ils entendent passer un avion au-dessus de l'école », raconte M. Stasse.  
 
L'école Alex Manoogian dispose de deux classes de francisation par lesquelles passent les nouveaux arrivants avant d'intégrer le plus rapidement possible les classes normales. « Ce sont des enfants qui sont des exemples pour les autres de par ce qu'ils ont vécu. Ce sont aussi des travailleurs acharnés parce qu'ils veulent réussir. Ils ont un goût de vivre. »  
 
Cependant, l'école a besoin de financement et se sent abandonnée par le gouvernement. « On est en contact avec le gouvernement du Québec depuis novembre dernier, mais il n'y a pas grand-chose qui bouge », déplore M. Stasse.


EN COMPL�MENTHYPERLIEN - L''école Alex Manoogian sur le web
Cr�er un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

27 février 2017

Apprendre le français à Montréal : un obstacle inattendu

24 février 2017

Pas de fenêtres dans la classe de jeunes autistes

22 février 2017

Vers une salle de concert à l'École Joseph-François-Perrault?

22 février 2017

Enquête sur le SPVM : Philippe Pichet se dit très préoccupé

21 février 2017

Procès d'Alexandre Bissonnette : « On veut la vérité, point à la ligne »

20 février 2017

Obésité morbide et chirurgie bariatrique : non, ce n'est pas de la triche