ICI Radio-Canada Première

Gravel le matin

Gravel le matin

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Alain Gravel

Gravel le matin

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
1
2
3
45678
9
10
1112131415
16
17
1819202122
23
24
2526
27
2829
30
31
 
 
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du mercredi 27 janvier 2016


Arts et culture

Santé mentale : Marie Soleil Dion cause pour la cause

Marie-Soleil Dion dans le studio de Gravel le matin
Marie-Soleil Dion dans le studio de Gravel le matin     Photo : Radio-Canada/Coralie Mensa

« À 16 ans, en secondaire 5, j'ai vécu une période d'épuisement avec des symptômes dépressifs et des grandes crises d'angoisse. Je n'avais plus le goût de rien faire », raconte à Alain Gravel Marie Soleil Dion, comédienne et porte-parole de Bell cause pour la cause. 
 
« J'en ai parlé, puis j'ai consulté. Je me sers encore des outils que j'ai appris à cette époque-là. » Marie Soleil Dion insiste sur le fait que tout problème a sa solution, mais qu'il faut avant tout en parler.

Société

L'immigration continue de contribuer au déclin du français

Un professeur donne un cours de francisation à de nouveaux arrivants.
Un professeur donne un cours de francisation à de nouveaux arrivants.     Photo : Radio-Canada

C'est la conclusion de l'étude « Le Québec rate sa cible », publiée par Le Devoir ce mercredi. Deux cent mille nouveaux arrivants au Québec, soit un immigrant sur cinq, ne parlent pas le français, et la situation est inquiétante surtout à Montréal. Alain Gravel en discute avec l'auteur de l'étude, Jean Ferretti, chercheur associé à l'Institut de recherche en économie contemporaine. 
 
« La priorité pour un immigrant quand il arrive est de trouver un emploi et de subvenir aux besoins de sa famille. » Ce qui explique, selon Jean Ferretti, que tous ne suivent pas de cours de francisation, même si le financement pour apprendre le français leur est offert. Une situation que le chercheur regrette. « Parler français est un indicateur d'intégration très fort. »

Politique

Pierre Karl Péladeau fragilise le PQ, selon Jean-Pierre Charbonneau

Pierre Karl Péladeau
Pierre Karl Péladeau     Photo : ICI Radio-Canada/Martin Labbé

« Pierre Karl Péladeau a encore la possibilité de rebondir, mais il doit le faire de manière extraordinaire. Il doit montrer qu'il a compris qu'il ne peut pas diriger le Parti québécois comme il dirigeait Québecor. » L'ancien ministre péquiste et président de l'Assemblée nationale Jean-Pierre Charbonneau s'exprime au micro d'Alain Gravel sur la situation du PQ et de son chef, Pierre Karl Péladeau. 
 
« Les problèmes du parti actuellement ne sont pas négligeables, estime Jean-Pierre Charbonneau. [...] Il serait temps de ramasser les anciens avec les nouveaux pour faire un point sur la situation politique. Il faut dépasser le cadre des seuls élus qui sont là. » 
 
Sébastien Bovet, chef de bureau parlementaire à Québec, souligne quant à lui qu'un doute s'installe dans les rangs du parti. « On se demande si PKP a l'étoffe pour être premier ministre. Les attentes étaient si élevées qu'il était dur pour lui d'y répondre. »  
 
Remaniement ministériel à Québec 
 
Ça ne va pas si mal pour le gouvernement, mais c'est la mi-mandat, et un remaniement a l'habitude de donner un second souffle, explique Sébastien Bovet. « Dynamisme », « nouveau chapitre » et « certaine ampleur » sont les mots qui vont marquer le remaniement, rapporte-t-il.

Santé

Le virus Zika inquiète les autorités mondiales

Le virus Zika est transmis à l'humain par l'intermédiaire de moustiques qui sont aussi vecteurs de la dengue.
Le virus Zika est transmis à l'humain par l'intermédiaire de moustiques qui sont aussi vecteurs de la dengue.     Photo : AP/James Gathany

Si on se rend au Brésil ou en Colombie et qu'on est en bonne santé, il y a peu de chance d'être infecté par le virus Zika, précise Dre Caroline Quach, microbiologiste-infectiologue pédiatrique à l'Hôpital de Montréal pour enfants. En entrevue à Gravel le matin, elle recommande aux voyageurs de prendre les précautions de base pour se protéger des piqûres de moustique, car c'est par leur intermédiaire que le virus est transmis à l'humain. 
 
Face à la menace du virus Zika, plusieurs autorités d'Amérique du Sud ont demandé aux femmes de reporter leurs grossesses, pour éviter de graves malformations du foetus. Dre Caroline Quach explique que les femmes enceintes ne sont pas plus à risque de développer des symptômes, mais si elles contractent la maladie, leur bébé est à risque de développer des malformations.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Une nouvelle menace mondiale nommée Zika, sur ICI Radio-Canada.ca

Politique

Énergie Est, le pipeline de la discorde

Un pipeline
Un pipeline     Photo : CBC

« Quand l'opposition vient du Québec, ça devient une menace nationale. » Dans sa chronique, Yves Boisvert, chroniqueur à La Presse, témoigne de l'ampleur de la réaction, au Canada anglais, à l'opposition des maires du Grand Montréal au pipeline Énergie Est.

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
1
2
3
45678
9
10
1112131415
16
17
1819202122
23
24
2526
27
2829
30
31
 
 
 
 
 
 

Dernière baladosiffusion disponible

Gravel le matin

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
Le Mois de l'histoire des Noirs au Canada