ICI Radio-Canada Première

Gravel le matin

Gravel le matin

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Alain Gravel

Gravel le matin

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
1
2
3
45678
9
10
1112131415
16
17
18192021
22
23
24
2526272829
30

Les meilleurs moments : Émission du vendredi 22 avril 2016


Politique

Infoman : des conseils pour Régis Labeaume

Jean-René Dufort souahite que les compétitions de bobsleigh soient abolies aux Jeux olympiques d'hiver.
Jean-René Dufort souahite que les compétitions de bobsleigh soient abolies aux Jeux olympiques d'hiver.     Photo : Radio-Canada

Maintenant que le maire de Québec semble rêver ouvertement à la tenue de Jeux olympiques dans sa ville, Jean-René Dufort suggère des façons de remodeler ceux-ci pour les rendre plus intéressants, et surtout, moins coûteux. Première idée : abolir le bobsleigh, parce que c'est « plate à regarder » et que la construction de la piste coûte une fortune.  
 
 
 
Jean-René Dufort estime que Québec devrait prendre exemple sur les Jeux olympiques d'hiver de Squaw Valley, aux États-Unis, pour lesquels on a refusé d'organiser les compétitions de bobsleigh. Il suggère de les remplacer par des descentes en Crazy Carpet à travers une forêt d'épinettes.  
 
Ce ne serait pas plus ridicule que d'autres sports de démonstration, comme le ski-balai, le ski attelé – tiré par des chiens ou un cheval – ou le pentathlon d'hiver, un genre de Party Mix de sports qui n'ont aucun lien entre eux.

Sports

L'actualité du « mieux-être » : le défi AlterGo et le livre Cours toutoune

Sylvie Bernier présente le livre Cours Toutoune de Geneviève Gagnon.
Sylvie Bernier présente le livre Cours Toutoune de Geneviève Gagnon.     Photo : Radio-Canada/Coralie Mensa

Dans sa chronique, Sylvie Bernier présente le défi sportif AlterGo, auquel participent 5000 athlètes d'une vingtaine de pays qui ont une limitation fonctionnelle. Elle donne également une suggestion de lecture pour ceux qui veulent se mettre au sport sans complexe : Cours toutoune, de Geneviève Gagnon (Éditions Modus Vivendi, avril 2016). 
 

Politique

Mike Duffy : un comportement pas illégal, mais pas éthique non plus

Mike Duffy quitte le palais de justice après avoir été acquitté sur toute la ligne, le 21 avril 2016.
Mike Duffy quitte le palais de justice après avoir été acquitté sur toute la ligne, le 21 avril 2016.     Photo : PC/Adrian Wyld

Au micro d'Alain Gravel, Yves Boisvert, chroniqueur à La Presse, souligne qu'il n'y avait pas d'intention criminelle ni rien d'illégal dans le comportement de Mike Duffy. « C'est de la mauvaise gestion, c'est pour cela qu'il y a eu acquittement. » Cependant, il estime que le jugement ne change rien sur le plan éthique et que le comportement de Mike Duffy reste tout à fait inacceptable.  
 
« Le juge a envoyé le message que ce n'était pas lui qui allait faire le ménage du Sénat et qu'il ne serait pas utilisé pour régler des comptes politiques, explique Yves Boisvert. Dans son jugement, il dit que l'institution avait des règles floues et laxistes qui permettaient plein de choses qui n'avaient pas de bon sens, mais qui étaient acceptées, tolérées et sues. » 
 
Le sénateur Mike Duffy est blanchi, acquitté des 31 chefs d'accusation de fraude, de corruption et d'abus de confiance qui pesaient contre lui. Le Sénat est prêt à le réintégrer dans ses fonctions.

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
1
2
3
45678
9
10
1112131415
16
17
18192021
22
23
24
2526272829
30

Dernière baladosiffusion disponible

Gravel le matin

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
Le Mois de l'histoire des Noirs au Canada