ICI Radio-Canada Première

Gravel le matin

Gravel le matin

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Alain Gravel

Gravel le matin

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
23456
7
8
910111213
14
15
16171819
20
21
22
2324252627
28
29
30
 
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du vendredi 20 novembre 2015


Arts et culture

La sagesse et la poésie de Dany Laferrière

Dany Laferrière au micro d'Alain Gravel
Dany Laferrière au micro d'Alain Gravel     Photo : Radio-Canada/Coralie Mensa

« Chaque fois qu'il arrive un événement dramatique, chargés d'émotions, les gens ont besoin d'un autre espace et d'un vide pour pouvoir remplir ce vide de leurs propres émotions. » C'est ce que propose Dany Laferrière avec son poème Paris, 1983, écrit à la suite des attentats et rendant hommage à la capitale française. Alain Gravel s'entretient également avec lui de l'actualité sur l'accueil des réfugiés.  
 
« J'ai pris 40 ans pour passer de l'autre côté et enseigner ce que j'ai appris à ceux qui arrivent. Il faut essayer de comprendre les gens dans leur culture avant d'émettre un jugement », affirme Dany Laferrière, dont le dernier livre, Tout ce qu'on ne te dira pas, Mongo, parle d'immigration et d'intégration. Il se réjouit d'ailleurs que quatre Québécois sur cinq se disent pour l'accueil des réfugiés syriens.  
 
 
 

Dany Laferrière est en séance de dédicace les 20, 21 et 22 novembre au Salon du livre de Montréal.

 
 
 
 
 

Tout ce qu'on ne te dira pas, Mongo, de Dany Laferrière, éditions Mémoire d'encrier, 2015

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Dossier : Salon du livre de Montréal 2015

Sur ICI Radio-Canada.ca

Société

Infoman : un formulaire pour détecter les terroristes

Jean-René Dufort explique comment détecter les terroristes parmi les réfugiés et les Français.
Jean-René Dufort explique comment détecter les terroristes parmi les réfugiés et les Français.     Photo : Radio-Canada et Reuters

Jean-René Dufort répond aux craintes soulevées ici et ailleurs envers les terroristes qui se cachent en France ou envers les Syriens accueillis chez nous. Il fait ainsi écho à ce candidat républicain aux États-Unis qui estime qu'il faut exiger un visa de tous les Français parce qu'on ignore qui sont ceux qui « haïssent la civilisation ». Il faut poser directement la question dans le formulaire des douanes : « Haïssez-vous la civilisation? » Ou comme l'a fait Régis Labeaume : « Êtes-vous un jeune homme de 20 ans frustré? » 
 

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Toutes les chroniques de Jean-René Dufort à Gravel le matin

Santé

Des moyens pour vaincre la dépression saisonnière

18% des Canadiens sont atteints de déprime hivernale
18% des Canadiens sont atteints de déprime hivernale     Photo : iStock

Dans sa chronique sur le mieux-être, Sylvie Bernier parle de la dépression saisonnière et des moyens de la prévenir. Environ 18 % des Canadiens seraient touchés par une « déprime hivernale » dont les symptômes sont un manque d'énergie et un moral plus fragile. 
 
Sylvie Bernier explique que la luminothérapie est le traitement contre la dépression saisonnière dont l'efficacité a été le mieux démontrée. Un bon moyen de prévenir ce type de dépression est aussi de faire de l'activité physique à l'extérieur, que ce soit prendre l'air une heure par jour, surtout lors des journées grises, ou pratiquer des sports d'hiver.  
 
Sylvie Bernier précise que la dépression saisonnière est liée au manque de lumière naturelle, qui survient au même moment chaque année, en automne ou en hiver, pendant au moins deux années consécutives, et qui dure jusqu'au printemps suivant, selon la définition de Passeport Santé. 
 
Les liens de la chronique : 
• La dépression saisonnière sur le site de Passeport Santé  
• La luminothérapie sur le site de Passeport Santé  
• La Journée du sport de Radio-Canada le 21 novembre 
 

 

International

Mali : attaque armée contre un hôtel de Bamako

Des militaires maliens évacuent des otages de l'hôtel Radisson de Bamako.
Des militaires maliens évacuent des otages de l'hôtel Radisson de Bamako.     Photo : AFP/Habibou Kouyate

Alain Gravel et son équipe suivent les développements de la prise d'otages vendredi matin à l'hôtel Radisson, au centre-ville de Bamako. En entrevue, François Rihouay, correspondant de France 24 au Mali, et Karim Djinko, chef des programmes de la radio de l'ONU en mission à Bamako, rendent compte de l'assaut des forces spéciales maliennes. 
 
Karim Djinko rappelle que tout a commencé vers 7 h, heure locale, quand des attaquants sont arrivés dans ce grand hôtel à bord de voitures aux immatriculations diplomatiques. Il précise que plusieurs événements étaient organisés dans la capitale malienne, dont un forum de l'UNESCO.  
 
François Brousseau, analyste en affaires internationales à Radio-Canada, dresse quant à lui un portrait géopolitique du Mali, alors que l'attaque armée n'a pas encore été revendiquée. 
 

 
 
 
 

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
23456
7
8
910111213
14
15
16171819
20
21
22
2324252627
28
29
30
 
 
 
 
 

Dernière baladosiffusion disponible

Gravel le matin

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
Le Mois de l'histoire des Noirs au Canada