ICI Radio-Canada Première

Gravel le matin

Gravel le matin

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Alain Gravel

Gravel le matin

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
12
3
4
567
8
9
10
11
1213141516
17
18
1920212223
24
25
2627282930
31

Les meilleurs moments : Émission du jeudi 8 octobre 2015


Santé

Soins de santé : une petite révolution pour les infirmières

Régine Laurent, présidente de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec
Régine Laurent, présidente de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec     Photo : Radio-Canada/Coralie Mensa

Dès janvier prochain, le champ de pratique des infirmières sera étendu. « C'est un pas dans la bonne direction », estime Régine Laurent, présidente de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ), qui précise que cela concerne surtout les infirmières qui travaillent dans la communauté. Au micro d'Alain Gravel, elle décrit ce que cela va changer pour le travail infirmier et les patients. 
 
Cependant, ce n'est encore pas assez pour Régine Laurent. « J'ai hâte à la suite qui nous permettrait de prendre en charge les problèmes de santé mineurs. [...] On pourrait faire beaucoup plus. »  
 
Des infirmiers et infirmières du Québec pourront dispenser, à partir de janvier, des services médicaux jusqu'ici réservés aux médecins dans certaines situations cliniques bien précises, par exemple dans le domaine des infections transmises sexuellement (ITS) et du traitement des plaies ou prescrire certaines analyses de laboratoire, certains produits et certains médicaments et pansements.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Les infirmières pourront bientôt poser de nouveaux actes médicaux

Sur ICI Radio-Canada.ca

Politique

Eaux usées dans le fleuve : Richard Bergeron ne voit pas le problème

Richard Bergeron
Richard Bergeron     Photo : PC/Paul Chiasson

« On étire drôlement l'élastique. On prend un micro phénomène et on l'exploite médiatiquement », estime Richard Bergeron au micro d'Alain Gravel, au sujet du dossier du déversement des eaux usées dans le fleuve. « Dans mon ancien rôle, j'aurais été obligé de me prêter au jeu de la critique. Mais neuf ans à chialer dans l'opposition, c'est long. [...] Je suis bien content d'être dans l'autre camp », affirme le membre du comité exécutif de la Ville de Montréal. 
 
Le conseiller de Saint-Jacques s'exprime également sur la place du centre-ville de Montréal. « J'ai toujours craint l'autonomisation des banlieues, qui permet d'y passer sa vie entière. Ça s'est produit, mais ça ne veut pas dire pour autant que le centre-ville va mal. [...] Il y a une redécouverte de la qualité de vie au centre-ville », croit-il.

Société

Visages de Montréal : Juan Henríquez, collectionneur à Pointe-Saint-Charles

Juan Henriquez Menores et son fils dans son garage à Pointe-Saint-Charles
Juan Henriquez Menores et son fils dans son garage à Pointe-Saint-Charles     Photo : Radio-Canada/Hugo Lavoie

Machines à écrire, téléphones, distributeur de cigarettes, sabres indo-persans, masques à gaz des deux Guerres mondiales, Gramophones, voitures... Juan Henríquez Menares est un collectionneur passionné. Dans son garage-caverne d'Ali Baba de Pointe-Saint-Charles, il entrepose plus de 180 000 objets depuis son arrivée au Canada en 1987. Hugo Lavoie fait son portrait dans le cadre de sa série « Visages de Montréal ». 
 
Dans la vidéo ci-dessous, Juan Henríquez Menares fait visiter son garage à Hugo Lavoie. 
 

[VISAGES DE MONTRÉAL] Juan est un collectionneur compulsif. Dans son garage-caverne d'Ali Baba de Pointe-Saint-Charles, il entrepose plus de 180 000 objets... Visite avec Hugo Lavoie. Et si vous aussi êtes collectionneur, on veut savoir ce que vous collectionnez!

Posted by Gravel le matin on jeudi 8 octobre 2015
 
 
 

Société

Peeple, l'application controversée qui permet de noter les gens

L'application Peeple permet de noter des personnes.
L'application Peeple permet de noter des personnes.     Photo : Gracieuseté peeple.com

On connaissait les sites Internet pour noter les restaurants ou les hôtels, on pourra désormais aussi noter les gens de notre entourage. Dans sa chronique vie américaine, Marie-Joëlle Parent parle de la nouvelle application Peeple, qui suscite déjà la controverse aux États-Unis, alors que son lancement est prévu pour novembre. 
 
Le principe est d'évaluer une connaissance sur une échelle de cinq étoiles dans trois catégories différentes. Pour cela, il faudra se connecter au site Peeple via un compte Facebook et entrer le numéro de téléphone de la personne à noter pour prouver qu'on la connaît, un concept qui est très mal reçu par les Américains.  
 
 
 
Le débat sur les armes à feu  
Marie-Joëlle Parent revient également sur le débat sur le contrôle des armes à feu après la tuerie en Oregon. « C'est la première fois que les armes à feu s'immiscent dans cette campagne électorale présidentielle », précise-t-elle. Aucun républicain ne veut restreindre le port d'armes. Pourtant, c'est un grave problème de santé publique, et c'est aussi la plus grande frustration de Barack Obama, souligne-t-elle.

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
12
3
4
567
8
9
10
11
1213141516
17
18
1920212223
24
25
2627282930
31

Dernière baladosiffusion disponible

Gravel le matin

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
Le Mois de l'histoire des Noirs au Canada