ICI Radio-Canada Première

Gravel le matin

Gravel le matin

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Alain Gravel

Gravel le matin

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
1234
5
6
7891011
12
13
14
15161718
19
20
2122232425
26
27
282930
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du lundi 14 septembre 2015


Politique

Le maire Régis Labeaume ne répond pas aux questions

Le maire de Québec Régis Labeaume
Le maire de Québec Régis Labeaume     Photo : Radio-Canada

En entrevue à Gravel le matin, le maire de Québec, Régis Labeaume, a refusé de répondre aux questions portant sur les Nordiques, Guy A. Lepage, Pierre Karl Péladeau ou encore les Jeux olympiques. Il a cependant confirmé que Québec ne serait pas candidat à ceux de 2026. 
 
Concernant le Centre Vidéotron, Régis Labeaume a affirmé que Québec « n'a pas fait ça pour les Nordiques. » Selon lui, une ville comme Québec avait besoin d'un amphithéâtre de cette envergure et celui-ci serait viable sans équipe de hockey. « Je présume que Québecor doit avoir un plan », a-t-il ajouté. Il ne veut cependant rassurer personne quant au dossier des Nordiques : « On travaille fort et on espère obtenir de bons résultats. » 
 
Régis Labeaume n'a pas accepté de répondre aux questions sur la controverse concernant les propos de Guy A. Lepage au sujet de la lenteur des ventes de billets pour le spectacle de Rock et Belles Oreilles à Québec. « Ça ne m'intéresse pas ce matin. Je n'ai rien à dire là-dessus. [...] C'est une anecdote qui devient grosse tout à coup. Ce n'est pas important pour moi. »  
 
Le maire de Québec a également refusé de s'exprimer sur ses liens avec Pierre Karl Péladeau. Il n'avait rien à dire sur l'inauguration du Centre Vidéotron, assurant y être allé seulement comme invité.  
 

Société

Infoman au Centre Vidéotron : « Je pourrai dire que j'étais là »

Jean-René Dufort revient sur l'inauguration du Centre Vidéotron à Québec.
Jean-René Dufort revient sur l'inauguration du Centre Vidéotron à Québec.     Photo : Radio-Canada

Jean-René Dufort a foulé le tapis jaune à l'inauguration du Centre Vidéotron de Québec. Il a été impressionné par la beauté de l'édifice, qu'il surnomme le « détecteur de fumée ». Il est également heureux que ses impôts servent à construire des amphithéâtres, plutôt que des F-35. Toutefois, les médias en ont trop fait : c'est un aréna, pas la Sagrada Familia! 
 

Politique

La grand-messe de l'inauguration du Centre Vidéotron

Les visites du Centre Vidéotron ont commencé.
Les visites du Centre Vidéotron ont commencé.     Photo : ICI Radio-Canada/Cathy Senay

Dans sa chronique société, Gabriel Nadeau-Dubois revient sur la « grand-messe médiatico-politique » qu'a été l'inauguration du Centre Vidéotron, à Québec. « Il y a une proximité malsaine entre la classe politique et la classe d'affaires », affirme-t-il.

Société

Les chats au coeur d'une guerre de ruelle

Léo, Clémentine et leur maman Marie-Ève posent avec leur chat Camion, dans leur cour, à Rosemont.
Léo, Clémentine et leur maman Marie-Ève posent avec leur chat Camion, dans leur cour, à Rosemont.     Photo : Radio-Canada/Hugo Lavoie

Dans Rosemont, à Montréal, les propriétaires de chats s'opposent à un mystérieux « Monsieur Sardine », qui a posé une cage pour les capturer. Marie-Ève et ses enfants, Léo et Clémentine, ont déjà vu disparaître leur chat Camion, qui s'est fait capturer et qui a été envoyé chez le Berger blanc. Ils racontent l'histoire à Hugo Lavoie.  
 

International

L'Allemagne déborde de réfugiés et ferme ses frontières

Des migrants à la gare de Munich, en Allemagne, le 13 septembre
Des migrants à la gare de Munich, en Allemagne, le 13 septembre     Photo : AP/Sven Hoppe

La ville de Munich a battu des records en ce qui a trait à l'accueil de réfugiés cette fin de semaine, raconte sur place la journaliste Pauline Curtet. Au micro d'Alain Gravel, elle explique les raisons pour lesquelles l'Allemagne a rétabli dimanche les contrôles à sa frontière avec l'Autriche. 
 
Pauline Curtet relate que l'arrivée des migrants en Allemagne est extrêmement bien organisée et qu'il n'y a aucun chaos. Pour autant, le pays a sous-estimé les conséquences de ses annonces pour l'accueil de réfugiés. « Le maire de Munich n'est pas contre leur accueil, mais il demande une répartition des réfugiés en Allemagne et en Europe. »

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Crise des migrants : l''Allemagne rétablit des contrôles frontaliers

Sur ICI Radio-Canada.ca

HYPERLIEN - Pauline Curtet sur Twitter

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
1234
5
6
7891011
12
13
14
15161718
19
20
2122232425
26
27
282930
 
 
 

Dernière baladosiffusion disponible

Gravel le matin

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
Le Mois de l'histoire des Noirs au Canada