ICI Radio-Canada Première

Faut pas croire tout ce qu'on dit

Faut pas croire tout ce qu'on dit rss

Le samedi de 12 h 10 à 13 h 
(en rediffusion à 23 h)

Michel Lacombe

Faut pas croire tout ce qu
Logo Radio-Canada

Environnement

Un accord à la conférence de Paris sur le climat à portée de main

Le samedi 12 décembre 2015

Deux ours polaires s'enlacent devant la ttour Eiffel à Paris.
Deux ours polaires s'enlacent devant la ttour Eiffel à Paris.     Photo : Matt Dunham

La 21e Conférence des Nations unies sur les changements climatiques va-t-elle donner l'élan nécessaire pour provoquer de vrais changements de comportements? Nous verrons à quoi les pays s'engagent et si cela suffira pour éviter un réchauffement catastrophique pour l'équilibre de la planète. 
 
Nous verrons aussi comment l'industrie se prépare aux changements et quel modèle de développement permettrait d'éviter la catastrophe appréhendée. 
 
Invités : 
 
Stéphane Dion, ministre des Affaires étrangères et président du Comité du cabinet chargé de l'environnement, du changement climatique et de l'énergie 
 
Étienne Leblanc, journaliste de Radio-Canada, spécialiste en environnement à Paris 
 
Karel Mayrand, directeur général pour le Québec de la Fondation David Suzuki  
 
Jean Simard, président et chef de la direction de l'Association de l'aluminium du Canada et membre du comité directeur de SWITCH, l'Alliance pour une économie verte au Québec 
 
Daniel Normandin, directeur général de l'Institut de l'environnement, du développement durable et de l'économie circulaire 
 


EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Dossier Radio-Canada sur Paris Climat 2015
Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

3 décembre 2016

Pipelines dans l'ouest : l'économie au détriment de l'écologie?

11 octobre 2014

De l'Alberta à l'Europe en passant par le Saint-Laurent, petit à petit, le pétrole albertain fait son chemin...

8 décembre 2012

Changements climatiques: la lente course contre la montre

3 décembre 2011

Pourquoi le Canada veut-il enterrer le protocole de Kyoto?