Note*

x

Le moteur de recherche donne accès aux contenus diffusés depuis l'automne 2008.

Pour des recherches antérieures, veuillez consulter les saisons précédentes de l'émission.

Pour nous joindre

Adresse postale

Enquête
Société Radio-Canada
1400, René-Lévesque Est
Montréal, Québec
H2L 2M2


REDIFFUSION
À Radio-Canada:
Samedi 13 h
À RDI :
Dimanche 18 h et lundi 2 h

Logo Radio-Canada
Commanditaire

Chasse aux gangs

Reportage du jeudi 24 novembre 2011


Chasse aux gangs

Depuis cinq ans, la région de Québec reçoit plus d'un million de dollars en subventions, chaque année, pour réprimer le phénomène des gangs de rue. C'est une des priorités du Service de police de la ville de Québec, qui affirme avoir identifié une dizaine de cellules suspectes, incluant un gang majeur.

« Il y a un signal qu'on envoie carrément à certaines catégories d'individus avec certains comportements qu'il y a des choses que la police de Québec, elle ne tolère pas. »

Serge Bélisle, Directeur de la police de Québec

Pourtant, l'existence de ces gangs de rue ne fait pas l'unanimité à Québec. Marie-Ève Dion, étudiante à la maîtrise à l'Université Laval, vient de mener une recherche d'un an sur le terrain et n'a pas trouvé de groupes criminalisés répondant à la définition de gang de rue.

« Il y a des criminels à Québec, faut pas se le cacher... Mais c'est une criminalité individuelle. Il n'y a pas de criminalité de gang, il n'y a pas de regroupement en vue de commettre de la criminalité pour en redistribuer les profits au sein d'un gang. »

Marie-Ève Dion, étudiante à la maîtrise, Université Laval

Toujours selon la chercheuse, la répression crée de vives tensions auprès des jeunes visés par les opérations policières. La situation est plus marquée dans le milieu hip hop qui fait l'objet d'une surveillance particulière, de l'aveu même de la police. Beaucoup de ces jeunes s'estiment victimes de contrôles abusifs, d'intimidation, de suspicion injustifiée et parfois, de profilage racial.

« Je me suis fait intercepter maintes fois, c'est arrivé parfois deux fois dans la même journée, trois fois en deux jours. Quand tu te fais intercepter plus de fois qu'il y a de jours, un moment donné tu te poses la question pourquoi, pourquoi moi plus qu'un autre? »

Webster, rappeur de Québec

La chercheuse Marie-Ève Dion souligne que ces interventions répétées créent les conditions idéales pour favoriser ce que les policiers essaient justement d'éviter, soit un sentiment d'exclusion chez les jeunes, et le risque de voir émerger des gangs de rue.

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Présentement à l'antenne de la télé

09 h 59

LE JOUR DU SEIGNEUR

Ailleurs sur Radio-canada.ca

En profondeur

Développement du Nord : l'état des lieux

Développement du Nord : l'état des lieux

Les communautés du Nord québécois trouveront-elles leur compte dans l'exploitation des ressources de cette région?

La commission Charbonneau

La commission Charbonneau

Nos articles et nos reportages sur la commission Charbonneau et les scandales dans l'industrie de la construction

Montréal: une ville sous influence

Montréal: une ville sous influence

Rappel des principales affaires de fraude liées à l'administration municipale

La FTQ dans la tourmente

La FTQ dans la tourmente

Chronologie des événements depuis les révélations sur les dépenses exagérées d'un ancien patron de la FTQ-Construction

Construction : des relations de travail complexes

Construction : des relations de travail complexes

Aperçu des règlements qui encadrent les relations de travail dans l'industrie de la construction au Québec