ICI Radio-Canada Première

Dessine-moi un dimanche

Dessine-moi un dimanche

Le dimanche de 6 h à 10 h 

Franco Nuovo

Dessine-moi un dimanche
Logo Radio-Canada

Arts et culture

Le cache-sexe, un « point aveugle » dans l'histoire de l'art

Le dimanche 18 janvier 2015

Image tirée de la couverture du livre <em>Cache sexe : le désaveu du sexe dans l’art</em>, de Sylvie Aubenas et Philippe Comar, éditions de La Martinière, 2014
Image tirée de la couverture du livre Cache sexe : le désaveu du sexe dans l’art, de Sylvie Aubenas et Philippe Comar, éditions de La Martinière, 2014     Photo : Éditions de La Martinière

« Cacher le sexe dans une oeuvre remonte aussi loin qu'à Adam et Ève », explique l'auteur Philippe Comar. Depuis, les artistes ont trouvé mille et une astuces pour éviter que l'on ne voie les organes génitaux dans leur oeuvre, des longs cheveux qui descendent sur la cuisse jusqu'à la feuille savamment placée. Pourtant, personne ne s'était encore intéressé à ce phénomène, alors que toute l'histoire de l'art occidental est marquée par cet interdit. Franco Nuovo s'entretient avec un des auteurs du livre Cache-sexe : le désaveu du sexe dans l'art, qui trace tout ce pan de l'histoire de l'art. 
 
Alors qu'ils étaient imposés aux artistes pour détourner l'attention vers autre chose que le sexe, les cache-sexes ont en réalité servi à montrer une autre facette du sexe. Par exemple, on va cacher le sexe de l'homme par un papillon. Un symbole qui n'a pas été choisi au hasard, bien au contraire, puisqu'il fait référence au caractère volage de l'homme, reconnu pour aimer papillonner de fleur en fleur. Ou encore, pour évoquer la crainte qu'inspire le sexe féminin, un crapaud viendra cacher le sexe.  
 
Cache sexe : le désaveu du sexe dans l'art, de Sylvie Aubenas et Philippe Comar, éditions de La Martinière, 2014


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

26 mars 2017

Ah, les jeunes!

26 mars 2017

Les fascinants Vikings

26 mars 2017

Le classique de la semaine : le Cratyle de Platon

26 mars 2017

Bernard Pivot

26 mars 2017

Nathalie Bondil : la visionnaire du Musée des beaux-arts de Montréal

19 mars 2017

La poésie des tempêtes de neige