ICI Radio-Canada Première

Dessine-moi un dimanche

Dessine-moi un dimanche

Le dimanche de 6 h à 10 h 

Franco Nuovo

Dessine-moi un dimanche

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
 

Les meilleurs moments : Émission du dimanche 9 février 2014


Société

L'infidélité : un marché lucratif?

Les aventures extra-conjugales: un phénomène toujours grandissant
Les aventures extra-conjugales: un phénomène toujours grandissant     Photo : IStock

Le phénomène prend de l'ampleur : de plus en plus de sites de rencontre profitent du « marché de l'infidélité » en s'adressant spécifiquement aux gens mariés, qui peuvent chercher un partenaire extra-conjugal dans l'anonymat. La professeure Chiara Piazzessi a étudié le cas ashelymadison.com, un site canadien fréquenté par 24 millions de membres. 
 
« La vie est courte. Tentez l'aventure. » Ce sont 65 % d'hommes et 35 % de femmes qui ont répondu à cet appel et qui se connectent régulièrement au site fondé par Noel Biderman, que l'on surnomme « l'homme le plus détesté du web » parce qu'il essuie souvent des refus dans ses tentatives de faire connaître son site pas très catholique par la publicité.  
 
« On vit dans une société hypersexualisée, dit Chiara Piazzessi, et les films et les séries télé font de l'infidélité un comportement sexy et glamour. L'appel de l'adultère est fort, mais les gens continuent publiquement de défendre les valeurs judéo-chrétiennes. Il y a évidemment un peu d'hypocrisie là-dedans. » 
 
Au Québec, Montréal est l'endroit où l'on compte le plus grand nombre d'utilisateurs de ce type de sites de rencontre, et on les trouve en grande majorité dans les quartiers de Westmount, du centre-ville et du Plateau-Mont-Royal.

Société

L'anarchie expliquée à mon père

Francis Dupuis-Déri

Qu'est-ce que l'anarchie, et comment un anarchiste ferait pour l'expliquer à son père? C'est à ce jeu du dialogue que se sont prêté Francis Dupuis-Déri et son père, Thomas Déri, dans L'anarchie expliquée à mon père, publié chez Lux éditeur. 
 
On y apprend que l'anarchie, ce serait en fait la démocratie, mais une démocratie « bien comprise », c'est-à-dire un mode d'organisation égalitaire et sans chef, sans rapport aucun avec notre système électoral qui nous impose une sorte d'aristocratie d'élus. 
 
À ceux qui affirment que l'anarchie est purement utopique et n'a jamais existé, Francis Dupuis-Déri répond que les anarchistes n'ont jamais pris le pouvoir, mais que les sociétés anarchistes ont déjà existé, entre autres chez les Amérindiens avant l'arrivée des Européens. Autre conviction tenace que l'anarchisme remet en question : la survie relèverait d'avantage de l'entraide entre les gens que de la domination du plus fort.  
 
Francis Dupuis-Déri nous présente donc ici une philosophie qui provoque, qui dérange et qui nous pousse à repenser nos modes de fonctionnement. 

Arts et culture

Bernard Pivot s'inquiète pour le français et se convertit à Twitter

Bernard Pivot est président d'honneur du Salon international du livre de Québec
Bernard Pivot est président d'honneur du Salon international du livre de Québec     Photo : AFP / Jacques Demarthon

Il y a un mois, il est devenu président de l'Académie Goncourt. Le journaliste Bernard Pivot s'en dit « stupéfait », lui qui y avait été admis il y a 10 ans malgré le fait qu'il n'était pas écrivain. Rencontre avec un homme d'exception qui s'inquiète de la montée de l'anglais dans toutes les sphères d'activité, et particulièrement dans les universités françaises. 
 
« La France résiste très mal à l'anglais, si on la compare à l'Afrique francophone et au Québec ». Ainsi s'exprime Bernard Pivot, qui continue de faire de la langue française un combat.  
 
Il s'est récemment converti aux médias sociaux, dans un effort de comprendre le printemps arabe et les moyens de communication qui ont permis aux jeunes manifestants de s'organiser et de contourner la répression policière. Il twitte le matin en buvant son café, moment où il a l'esprit clair, et il s'étonne encore de la puissance de ce média social qui lui permet d'atteindre en quelques secondes plus de 200 000 abonnés. Et il s'amuse comme un fou.

Société

Les références de l'émission

La chronique « Nous autres » : l'histoire de la famille Pelletier 
L'Association des familles Pelletier 
 
Entrevue avec Hugo Lacroix, auteur de L'enfer dans la série Mythologie des lieux, éditions La Différence. 
 
Chronique historique : Idées, censure et exil, un parcours de Karl Marx 
 
Voici les références de l'historienne Évelyne Ferron :  
- Collin, D. Comprendre Marx, Paris, Armand Colin, 2006. 
- Combemale, P. Introduction à Marx, Paris, la Découverte, 2006. 
- Wheen, F. Karl Marx, biographie inattendue. Paris, Calmann-Lévy, 2003. 
 
Duo philosophique  
 
Voici les références de Normand Baillargeon :
 
- Césaire, A. Cahier d'un retour au pays natal 
- Sartre, J.-P., Orphée noir

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
Sur les traces de Kerouac, le livre numériqueLes mots de Franco Nuovo
Concours La route des 20 : votez maintenantConcours La route des 20 : votez maintenant