ICI Radio-Canada Première

Dessine-moi un dimanche

Dessine-moi un dimanche

Le dimanche de 6 h à 10 h 

Franco Nuovo

Dessine-moi un dimanche
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
 
 
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du dimanche 23 avril 2017

Musique

Raôul Duguay : tisser des liens en chansons

Le 26 avril 2017 sort en librairie un nouveau portrait de Raôul Duguay.
Le 26 avril 2017 sort en librairie un nouveau portrait de Raôul Duguay.     Photo : Alexis Gacon

« Si tu me demandes ce que j'ai fait de ma vie, j'ai dressé des ponts entre ceux que beaucoup de personnes divisent », dit le chanteur au micro de Franco Nuovo. Alors qu'un nouveau portrait de l'auteur de La bittt à Tibi sort en librairie, Raôul Duguay revient sur sa carrière et nous dévoile son processus créatif. 
 
Sa chanson phare : un portrait de l'économie de l'Abitibi 
Tout le monde a déjà entendu La bittt à Tibi, ce qui fait que pour Raôul Duguay, sa chanson ne lui appartient plus : « À un moment donné, je me plaignais d'être un peu jukebox [...] ». Sans cesse, on lui demandait de chanter son plus grand succès. Il reconnait désormais la valeur de ce titre. « Quelqu'un m'a donné une tape dans le dos : "La bittt à Tibi, c'est un hymne pour célébrer" », dit-il en souriant.  
 
Ce que l'on sait moins, c'est que l'idée de cette chanson lui est venue au cours d'un travail universitaire : « On m'avait demandé de faire le portrait de l'économie de l'Abitibi. Les trois couplets démontrent les facteurs qui ont été les tremplins de [cette] économie : le bois [...], les lacs [...] et les mines ». 
 
Le chemin de la créativité 
Commentant ce nouveau portrait intitulé Raôul Duguay, l'arbre qui cache la forêt (auquel il a collaboré), il trouve que l'ouvrage montre un « portrait assez large de l'éventail » de sa créativité. 
Celle-ci est sa marque de fabrique depuis ses débuts. Il est piqué par le virus de la musique dès le berceau grâce à son père : « J'avais ma tête contre son coeur et il prenait son violon ».  
 
À sa passion pour la musique, il ajoute une inventivité rare avec la langue, jonglant avec les syllabes, jouant avec les phonèmes et nourrissant ses écrits d'inspirantes figures lyriques, comme le poète français Paul Éluard. 
 
Dresser des ponts entre les hommes 
À 78 ans, il se considère comme la somme de tout ce qu'il a lu, entendu, touché et goûté. Un tout qu'il a construit en gardant toujours un œil positif sur le monde extérieur. « Nous, ce n'était pas le refus global : c'était l'acceptation totale », s'exclame-t-il, revenant sur son expérience avec le groupe de musique L'Infonie, dans les années 60.  
 
Il nous parle de cette époque : « Nos mots clés, c'était "paix", "bonté" et "beauté" ». Des mots qu'il utilise pour tisser des liens avec ses contemporains : « On naît seul, tu finis seul. [...] Comment vais-je établir un pont avec toi pour donner ce que toute la vie m'a donné, et toi de même? » 

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Raôul Duguay, l''Arbre qui cache la forêt, Éditions du Cram, 2017

Environnement

Prisonnier des glaces du golfe

Le Bella Desgagnés
Le Bella Desgagnés     Photo : Tammy Green

Le printemps est difficile pour le bateau de ravitaillement qui dessert la Basse-Côte-Nord. Les glaces dans le golfe du Saint-Laurent sont réputées pour compliquer la navigation, mais, comme l'explique le capitaine et pilote de glace Raymond Jourdain, cette année, les vents sont défavorables et les glaces s'accumulent dans le détroit de Belle Isle. Il ajoute que l'état de la flotte des brise-glaces canadiens contribue aussi à expliquer pourquoi un bateau peut rester prisonnier plusieurs jours, comme c'est arrivé au Bella Desgagnés cette semaine. 
 

Politique

Élections présidentielles françaises : le scrutin incertain

Quatre candidats se font la lutte pour passer au deuxième tour de l'élection présidentielle française. Un scénario exceptionnel, marqué par le succès des candidats d'extrême droite et d'extrême gauche, Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon. À cela s'ajoute un attentat terroriste deux jours avant le scrutin. Le résultat du premier tour sera connu dans quelques heures. Retour sur cette campagne mouvementée avec Julien Tourreille, directeur adjoint de l'Observatoire sur les États-Unis de la Chaire Raoul-Dandurand de l'UQAM. 

Arts et culture

La très ancienne relation entre l'homme et le chien

Les chiens peuvent détecter une insuffisance du taux de sucre dans le sang des diabétiques
Les chiens peuvent détecter une insuffisance du taux de sucre dans le sang des diabétiques (Archives)

Depuis des millénaires, l'être humain et le chien sont compagnons. Avant même de maîtriser l'agriculture, les humains ont domestiqué le loup. En compagnie de l'historienne Évelyne Ferron, nous remontons aux premières traces archéologiques de cette relation. Elle présente quelques exemples de chiens célèbres et termine avec l'histoire d'une race canadienne : le gros, beau et loyal terre-neuve. 
 
Références : 
- Trois prédateurs dans un salon : une histoire du chat, du chien et de l'homme, par P. Jouventin, Paris, Belin, 2014. 
- The Pawprints of History : Dogs and the Course of Human Events, par S. Coren, New York, Free Press, 2002. 
- The Domestic Dog: Its Evolution, Behavior and Interactions with People, par J. Serpell (ed.). Oxford, Cambridge University Press, 2016. 
 

Arts et culture

Le classique de la semaine : Le cycle des robots, d'Isaac Asimov

Isaac Asimov
Isaac Asimov     Photo : iStock

Faut-il avoir peur des robots? Une question traitée depuis des décennies dans les oeuvres de science-fiction, qui se pose aujourd'hui d'une manière de plus en plus concrète. À l'ère de l'intelligence artificielle, les trois lois d'Asimov sont encore abondamment citées : 1) un robot ne peut porter atteinte à un humain ou permettre qu'il soit exposé au danger; 2) un robot doit obéir aux humains, sauf si cela contrevient à la première loi; 3) un robot doit protéger son existence, à condition que cela ne contrevienne ni à la première ni à la deuxième loi. Isabelle Lacroix, politologue et professeure à l'Université de Sherbrooke, présente et analyse l'œuvre d'Isaac Asimov, Le cycle des robots
 
Références : 
- Asimov et l'acceptabilité des robots, sous la direction de Jean-Pierre Béland et Georges A. Legault

Arts et culture

La folie à l'opéra

Le musicologue Pierre Vachon
Le musicologue Pierre Vachon     Photo : Radio-Canada.ca

En arts, le thème de la folie a donné des œuvres magistrales. Comme le présente Pierre Vachon, musicologue, les scènes de folie, la démence des personnages et les musiques excessives sont chantées depuis des siècles à l'opéra. À l'occasion du festival Metropolis bleu, il animera une discussion avec une chanteuse, un médecin et un psychanalyste, qui vont parcourir le thème de la folie au fil de 400 ans de création lyrique. 
 
Références : 
- Festival Métropolis bleu 
- La folie à l'opéra

Les incontournables 2017Portail Richard Garneau

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes!


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
 
 
 
 
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
Sur les traces de Kerouac, le livre numériqueLes mots de Franco Nuovo
Concours La route des 20 : votez maintenantConcours La route des 20 : votez maintenant