ICI Radio-Canada Première

Dessine-moi un dimanche

Dessine-moi un dimanche

Le dimanche de 6 h à 10 h 

Franco Nuovo

Dessine-moi un dimanche
Logo Radio-Canada

Politique

L'antisémitisme québécois des Chemises bleues

Le dimanche 20 janvier 2013

Image tirée de la couverture du livre <em>Les chemises bleues</em>, d'Hugues Théorêt, aux éditions Septentrion
Image tirée de la couverture du livre Les chemises bleues, d'Hugues Théorêt, aux éditions Septentrion

Autour d'Adrien Arcand, le führer canadien (selon l'appellation consacrée par Jean-François Nadeau), gravitait le Parti national socialiste chrétien (ou les Chemises bleues), un groupe catholique et fasciste aux visées antisémites. Fondé en 1934, ce mouvement pronazi rassemblait des chômeurs et des gens de profession libérale qui en voulaient aux Juifs de prendre de plus en plus de place dans l'économie locale. Regard sur un triste chapitre d'histoire. 
 
L'antisémitisme d'Adrien Arcand est surtout un antisémitisme de plume, qui s'exprime dans les journaux qu'il a fondés, mais qui ne se traduit pas par de la violence physique. Ainsi, selon notre invité Hugues Théorêt, l'antisémitisme d'Adrien Arcand ne calque pas celui d'Hitler, mais correspond plutôt à celui de la France d'une autre époque, notamment à la pensée d'Édouard Drumont (1844-1917). L'historien Jean-François Nadeau, dans son livre Adrien Arcand : le führer canadien, affirmait plutôt le contraire.  
 
Hugues Théorêt vient de faire paraître le livre Les chemises bleues, aux éditions Septentrion. 


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

13 avril 2014

Ce peuple qui ne fut jamais souverain

30 mars 2014

Corruption et politique

23 mars 2014

Une histoire parsemée de bizarreries électorales!

16 mars 2014

Anarchopanda et le Parti nul

16 mars 2014

Les milliardaires en politique active : une rareté

24 mars 2013

Ces Princes d'aujourd'hui