ICI Radio-Canada Première

Désautels le dimanche

Désautels le dimanche rss

Le dimanche de 10 h à 12 h

Michel Désautels

Désautels le dimanche

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
 
 
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du dimanche 2 avril 2017


Société

Débat à Saint-Apollinaire sur le projet de cimetière musulman

L'assemblée citoyenne du 29 mars à la salle communautaire de Saint-Apollinaire.
L'assemblée citoyenne du 29 mars à la salle communautaire de Saint-Apollinaire.     Photo : Radio-Canada/Akli Aït Abdallah

La semaine dernière, Akli Aït Abdallah nous faisait entendre les différents points de vue. Cette semaine, le projet a franchi une autre étape avec la tenue mercredi soir d'une assemblée d'information. Étaient présents les citoyens, mais aussi les élus et surtout les représentants du Centre culturel islamique de Québec, venus rencontrer la population. 
 
Le reportage d'Akli Aït Abdallah.

International

Donald Trump à la rescousse du charbon américain

Un grand bouteur déplace des tonnes de charbon au Savage Energy Terminal à Price, dans l'Utah.
Un grand bouteur déplace des tonnes de charbon au Savage Energy Terminal à Price, dans l'Utah.     Photo : Getty Images/George Frey

Entouré d'une demi-douzaine de mineurs, le président américain a annulé le Clean Power Plan, la mesure de réduction de CO2 mise en place par son prédécesseur, Barack Obama. Celle-ci concernait au premier chef les centrales électriques américaines fonctionnant au charbon. 
 
Selon Donald Trump, l'abrogation de cette disposition permettra de créer des emplois dans le secteur du charbon. Le problème : ce combustible est en nette perte de vitesse, déclassé par le gaz. 
 
Retour sur une promesse déconnectée des faits, en compagnie du directeur de l'Institut de l'énergie Trottier de l'Université de Montréal, Normand Mousseau.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Trump''s Pro-Coal Orders Are Doomed to Fail (Time)

International

La Guyane en colère

Marche à l'appui de la grève générale qui a paralysé la Guyane française, le 28 mars 2017.
Marche à l'appui de la grève générale qui a paralysé la Guyane française, le 28 mars 2017.     Photo : AFP/JODY AMIET

Paris a envoyé sur place deux ministres pour tenter de calmer les manifestants qui s'élèvent contre l'insécurité ainsi que les grandes inégalités entre ce département d'outre-mer et la métropole. 
 
La chronique de Léo Kalinda.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Guyane : les racines du malaise (France 24)

International

Où s'en va la Tunisie? Le regard de Moncef Mourzouki

L'ancien président de la République tunisienne Moncef Marzouki.
L'ancien président de la République tunisienne Moncef Marzouki.     Photo : AFP/EMMANUEL DUNAND

L'ancien président tunisien, qui a dirigé le pays pendant les trois années qui ont suivi le déclenchement du printemps arabe, est de passage à Montréal. Il revient sur ce qu'est devenu son pays, la menace islamiste qui pèse sur la région et le rôle qu'il entend jouer sur la scène politique tunisienne.  
 
Entrevue avec Moncef Marzouki.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - En Tunisie, la « frustrante » lenteur des réformes de société (L''Express)

International

Ces villes françaises où le Front national est au pouvoir

Marine Le Pen, chef du Front national français (FN), chante l'hymne national après un rassemblement politique du FN à Fréjus, en France, le 18 septembre 2016.
Marine Le Pen, chef du Front national français (FN), chante l'hymne national après un rassemblement politique du FN à Fréjus, en France, le 18 septembre 2016.     Photo : Jean-Paul Pelissier / Reuters

Le parti de Marine Le Pen gère 11 municipalités à travers le pays. Parmi celles-ci : Fréjus, dans le sud de la France. Depuis que le Front national a remporté l'élection municipale, en 2014, le climat politique s'est tendu. Bousculades sur les marchés, invectives durant les assemblées municipales, subventions municipales retirées aux associations opposées à la mairie : les Fréjussiens sont divisés comme jamais. 
 
Reportage de Sylvain Desjardins.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Comment être de gauche à Fréjus? (Le Point)
HYPERLIEN - Qui vote FN? Pourquoi? 3 idées reçues sur les électeurs du Front national (L''Obs)

International

Comment être musulman en France?

 
 
La question est sensible. Avec la présence d'une population musulmane estimée à entre 3 et 4 millions de personnes, la République française tente tant bien que mal de concilier sur son territoire les principes de liberté religieuse avec la notion fondamentale de laïcité. 
 
Pour tenter d'apaiser les tensions, l'Institut musulman de la Grande Mosquée de Paris vient de rendre publique une proposition de code de conduite, qui précise les conditions d'exercice de l'islam en France. 
 
Michel Désautels a rencontré, il y a deux semaines à Paris, le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Dalil Boubakeur.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Le recteur de la Mosquée de Paris définit ce que devrait être un islam républicain et respectueux des lois et coutumes françaises (Le Point)

International

Medellin, Eldorado des nomades numériques

Peinture murale dans une rue de Medellin.
Peinture murale dans une rue de Medellin.     Photo : AFP/DAVID GANNON

Les nomades numériques sont de plus en plus nombreux parmi la génération hyper connectée des Y. Ils sont blogueurs, designers web, développeurs ou gestionnaires de communauté et peuvent travailler n'importe où avec une bonne connexion Internet. Les nomades numériques font le tour du monde au gré de visas touristiques, forment des communautés et prospèrent, loin du modèle traditionnel du travail. En Amérique latine, Medellin est devenue leur pied-à-terre préféré.  
 
Notre collaboratrice Sarah Nabli s'est intéressée au phénomène.

International

L'Albanie ouvre les archives de sa police secrète

L'entrée d'un tunnel secret à Tirana transformé en un musée recouvert de photographies illustrant des victimes de l'ère communiste.
L'entrée d'un tunnel secret à Tirana transformé en un musée recouvert de photographies illustrant des victimes de l'ère communiste.     Photo : AFP/GENT SHKULLAKU

Pendant 44 ans, l'Albanie a été dirigée d'une main de fer par le communiste orthodoxe Enver Hoxha. Emprisonnements arbitraires, déportations inopinées : le dictateur faisait taire toute dissension en s'appuyant sur la redoutée police politique, la Sigourimi. À la mort du dictateur, en 1985, le pays s'engage sur la voie de la démocratie. Histoire de tourner définitivement la page et de pacifier la scène politique, une autorité indépendante permet dorénavant aux Albanais d'accéder aux archives de la Sigurimi. 
 
Michel Désautels en discute avec Briseida Mema, correspondante de l'Agence France-Presse à Tirana.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Albanie : une crise politique qui dure (RFI)

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
 
 
 
 
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Babillard

Réécoutez notre série de reportages et d'entrevues L'Afrique en marche

«Jeunes et inspirants», une série de portraits de Marie-France Bélanger

Dernière baladosiffusion disponible

Désautels le dimanche

Réseaux Sociaux Radio-Canada Info Désautels le dimanche
Série Vieillesse d'aujourd'huiBlogue des correspondantsPère-Marquette : l'école de tous les défisViolence contre les femmes autochtones