ICI Radio-Canada Première

Désautels le dimanche

Désautels le dimanche rss

Le dimanche de 10 h à 12 h

Michel Désautels

Désautels le dimanche
Logo Radio-Canada

International

L'Otan au fil du temps

Le dimanche 31 août 2014

Couverture du livre <em>L'Otan au XXe siècle : la transformation d'un héritage</em>, d'Olivier Kempf, éditions du Rocher, 2014/Ombre d'avions sur le drapeau de l'Otan indiquant une zone d'exclusion aérienne
Couverture du livre L'Otan au XXe siècle : la transformation d'un héritage, d'Olivier Kempf, éditions du Rocher, 2014/Ombre d'avions sur le drapeau de l'Otan indiquant une zone d'exclusion aérienne     Photo : Éditions du Rocher/iStock

Alors que le Sommet de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN) se tiendra les 4 et 5 septembre au pays de Galles, certains experts s'interrogent sur l'avenir de cette organisation politicomilitaire. C'est le cas du chercheur Olivier Kempf, qui constate que la vocation initiale de l'alliance, soit d'assurer la sécurité du continent européen à l'heure de la guerre froide, est en pleine transformation. Son dernier ouvrage, L'OTAN au 21e siècle : la transformation d'un héritage, décrit justement les évolutions, les lacunes et les défis à relever pour que le traité traverse le temps. Michel Désautels s'entretient avec son auteur.


EN COMPL�MENTHYPERLIEN - Site officiel de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord
HYPERLIEN - L'OTAN ouverte à une adhésion de l'Ukraine

ici.radio-canada.ca (reportage de Frédéric Arnould, texte avec Reuters et AFP)

Cr�er un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

23 avril 2017

De jeunes Occidentaux veulent comprendre le printemps arabe

23 avril 2017

Les élections en France et l'avenir de l'Europe

23 avril 2017

Premier tour des présidentielles françaises

16 avril 2017

Calibaja, une frontière qui fait craindre le pire

16 avril 2017

Daniel Cohn-Bendit : l'Europe doit apprendre à faire émerger une solidarité transnationale

16 avril 2017

Élection présidentielle française : l'Allemagne retient son souffle