ICI Radio-Canada Première

Désautels le dimanche

Désautels le dimanche rss

Le dimanche de 10 h à 12 h

Michel Désautels

Désautels le dimanche

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Les meilleurs moments : Émission du dimanche 11 janvier 2015


International

Charlie Hebdo : stupeur et mobilisation

Désautels, le dimanche est aussi Charlie
Désautels, le dimanche est aussi Charlie     Photo : Radio-Canada

La fusillade à la rédaction du Charlie Hebdo et les prises d'otage qui ont suivi ont suscité une vive émotion et un mouvement de sympathie planétaire cette semaine, mais ont aussi mis en évidence des fractures sociales et politiques importantes en France, dans toute l'Europe, voire l'Occident. 
 
Sylvain Desjardins rend compte de la manifestation historique qui se déroule aujourd'hui à Paris, pendant que les Français et des citoyens du monde entier marchent en masse ailleurs aussi pour rendre hommage aux victimes et que l'équipe du Charlie Hebdo s'active à la création d'un numéro « normal » pour mercredi prochain. 
 
La France face à ses contradictions 
 
Bernard Faucher s'entretient avec le politologue Jean-Yves Camus, collaborateur du journal satirique, au sujet des nombreux défis que la France aura à relever quant aux épineuses questions de la liberté d'expression, de la radicalisation, de la laïcité et de la diversité. 
 
Qui est Charlie? 
 
« Je suis Charlie » a beau être le slogan largement repris depuis la tragédie, peu de gens, somme toute, peuvent dire comme Léo Kalinda « Je lis Charlie ». Fidèle abonné depuis plus de 20 ans, notre collègue revient sur l'histoire et l'essence de la publication avec Zineb El Rhazoui, responsable de la rubrique « L'hérétique de la semaine» . Toujours sous le choc, la chroniqueuse reprend la plume et le combat. 
 
Léo Kalinda a également recueilli les commentaires de l'intellectuelle Sophie Bessis, de retour de la marche républicaine. L'historienne se dit solidaire des endeuillés, mais déplore la présence de dignitaires liberticides en tête de cortège. 
 
La culture des caricatures 
 
En ce qui concerne la plume des caricaturistes du monde entier, elle s'est activée comme jamais pour illustrer leur peine et leur solidarité à la suite de l'attaque contre leurs collègues. Si le dessin satirique incisif fait flèche de tout bois dans les médias français depuis longtemps, il n'en va pas de même partout. Réflexion sur la caricature selon les cultures avec l'historien français Guillaume Doizy et le spécialiste québécois de la BD Jean-Dominic Leduc.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Un acte de guerre contre Charlie Hebdo – Le dossier de Radio-Canada
HYPERLIEN - Caricatures et caricature

Site spécialisé dans l''histoire de la caricature politique et du dessin de presse.

International

Haïti, 5 ans après le grand goudou goudou

La cathédrale de Port-au-Prince, toujours en ruines, en janvier 2015
La cathédrale de Port-au-Prince, toujours en ruines, en janvier 2015     Photo : SRC

Dorothée Giroux est en Haïti pour constater les progrès et les ratés de la reconstruction, cinq ans après le tremblement de terre du 12 janvier 2010 qui a fait plus de 230 000 morts et 1 million et demi de sans-abri, et qui a largement mis à mal les infrastructures du pays. L'habitation et la santé ont été au coeur d'immenses efforts, mais la mission est encore loin d'être accomplie. 
 
Pour le cofondateur et président du GRAHN-Monde, Samuel Pierre, de grandes choses ont été réalisées, compte tenu des moyens dont dispose Haïti. Malgré les critiques qu'il formule sur le rôle de l'aide internationale dans une optique de développement durable pour Haïti, et malgré les importantes perturbations qui agitent encore la classe politique, il reste optimiste et plein d'espoir pour son pays d'origine. 

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Haïti – cinq ans plus tard – Dossier de Radio-Canada

Société

Père-Marquette : le spartiate des mathématiques

Hugo Lépine, professeur à l'école Père-Marquette.
Hugo Lépine, professeur à l'école Père-Marquette.     Photo : Michel Labrecque/Radio-Canada

Le professeur Hugo Lépine ne mâche pas ses mots : passionné par l'école publique, il considère que les enseignants devraient rendre davantage de comptes sur leur pratique et il s'inquiète du très faible niveau de connaissances et de motivation de certains de ses élèves. Un plaidoyer en faveur de l'excellence qui en choquera certains, mais que d'autres appuient sûrement. 
 
Michel Labrecque poursuit avec ce témoignage sa série sur l'école secondaire publique montréalaise Père-Marquette. D'ailleurs, Désautels le dimanche vous invite à suivre dorénavant ses observations privilégiées et à réécouter ses reportages sur le blogue Père-Marquette : l'école de tous les défis

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Babillard

Réécoutez notre série de reportages et d'entrevues L'Afrique en marche

«Jeunes et inspirants», une série de portraits de Marie-France Bélanger

Dernière baladosiffusion disponible

Désautels le dimanche

Réseaux Sociaux Radio-Canada Info Désautels le dimanche
Série Vieillesse d'aujourd'huiBlogue des correspondantsPère-Marquette : l'école de tous les défisViolence contre les femmes autochtones