ICI Radio-Canada Première

Désautels le dimanche

Désautels le dimanche rss

Le dimanche de 10 h à 12 h

Michel Désautels

Désautels le dimanche

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
 
 

Les meilleurs moments : Émission du dimanche 26 avril 2015


International

Séisme au Népal : l'aide s'organise, mais le bilan s'alourdit

Des secouristes cherchent des victimes.
Des secouristes cherchent des victimes.     Photo : Niranjan Shrestha

Léo Kalinda a joint à Katmandou le journaliste du Nepali Times Stéphane Huet, qui se remet des émotions causées par le séisme d'hier et rend compte de la destruction de plusieurs bâtiments historiques dans la capitale népalaise. Depuis la France, le fondateur de l'organisme Architectes de l'urgence, Patrick Coulombel, explique ce qui attend les secouristes à très court terme, dans cette région difficile d'accès. 
 
Le Népal a été secoué samedi midi (heure locale) par un violent tremblement de terre, un séisme d'une magnitude de 7,8, puis aujourd'hui par de nombreuses et violentes répliques. Le bilan s'élève maintenant à plus de 2300 morts et 5000 blessés, en faisant la catastrophe la plus meurtrière dans la région depuis 80 ans. 
 

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - La page «Séisme au Népal»

Toute l''actualité de ici.radio-canada.ca se rapportant au tremblement de terre

Politique

Femmes autochtones disparues ou tuées : les racines de la violence

Monument commémoratif pour les femmes disparues et assassinées sur les rives de la rivière Rouge à Winnipeg.
Monument commémoratif pour les femmes disparues et assassinées sur les rives de la rivière Rouge à Winnipeg.     Photo : Radio-Canada/Danny Braün

Nous poursuivons cette semaine notre série sur les femmes autochtones disparues ou assassinées au Canada. Danny Braün s'est rendu au Manitoba, il y a quelques semaines, et nous présente des reportages qui permettent de mieux saisir la réalité des femmes autochtones, et aussi de réfléchir aux solutions pour briser le cycle de la violence. 
 
Le racisme au cœur du problème 
 
Une des sources du problème complexe qui touche les femmes autochtones au Canada est sans contredit le racisme, une réalité que les autochtones de Winnipeg disent subir au quotidien. Dans le North End, où des voisins réclament « un quartier plus présentable », le maire Brian Bowman a même senti le besoin dernièrement de dire publiquement qu'il souhaite diriger une ville où tous sont traités avec le même respect.  
 
Les familles des femmes autochtones disparues ou assassinées dénoncent en outre depuis longtemps le racisme des policiers qui traiteraient la disparition de leurs proches d'une façon différente de celle des autres disparitions. 
Consultez le webreportage de Danny Braün sur le sujet. 
 
Mettre fin au cycle de la violence : une question de volonté 
 
Les solutions ne sont pas toutes simples, mais plusieurs d'entre elles sautent aux yeux de nos deux invitées, la présidente de Femmes autochtones du Québec Viviane Michel et la sociologue et criminologue Mylène Jaccoud. Elles font partie de ceux qui jugent qu'une enquête nationale devrait faire toute la lumière sur le problème des femmes autochtones disparues ou assassinées et contribuer à la mise sur pied d'un plan global pour remédier à cette situation. Près de vingt ans après le rapport de la Commission royale préparé par René Dussault et Georges Erasmus, elles se demandent ce qui empêche encore les premiers peuples et le gouvernement fédéral de se rapprocher sur cette question, comme sur beaucoup d'autres.  
 
La question cette semaine : Croyez-vous que le gouvernement fédéral doit lancer une enquête publique pour faire la lumière sur le sujet? Quelles solutions proposez-vous pour mettre fin au cycle de la violence? Faites-nous part de vos commentaires ci-dessous. 
 
Retrouvez tout le contenu de notre série sur une seule page web, n'hésitez pas à la partager!

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Dossier Radio-Canada - Femmes autochtones disparues ou assassinées

International

Les migrants de la mer : ceux d'aujourd'hui et ceux d'hier

108 migrants africains subsahariens sont sauvés par la garde-côtière libyenne après que leur bateau gonflable a commencé à couler à 60 kilomètres de la capitale Tripoli le 20 novembre 2014.
108 migrants africains subsahariens sont sauvés par la garde-côtière libyenne après que leur bateau gonflable a commencé à couler à 60 kilomètres de la capitale Tripoli le 20 novembre 2014.     Photo : AFP/Getty Image/Mahmud Turkia

Les nouvelles routes de la mer et ceux qui les empruntent 
 
Samakoun Dembélé a fait une dizaine de tentatives pour entrer en Europe par la mer de 2005 à 2011. Il explique à Akli Aït Abdallah pourquoi, malgré les morts qui s'accumulent en Méditerranée, il n'hésiterait pas à faire le voyage à nouveau s'il en avait les moyens. 
 
L'Union européenne s'est réunie jeudi pour tenter de trouver des solutions à la crise humanitaire en Méditerranée. Les 28 États membres se sont entendus pour tripler le budget de l'opération de recherche et de sauvetage Triton. Pour la juriste spécialiste des migrations Claire Rodier, leur intention de sévir contre les passeurs, d'empêcher les candidats à l'immigration de gagner la Libye et de reconduire dans leur pays d'origine les demandeurs d'asile déboutés est le contraire de ce qu'il faudrait faire. Elle réclame depuis longtemps que les pays européens cessent d'ériger des barrières, se solidarisent et appliquent le droit d'asile prévu dans les conventions internationales qu'ils ont signées. 
 
L'an dernier, 219 000 migrants sont arrivés sur les côtes européennes, une année record. Pour tous ceux qui réussissent à sortir vivant de cette pénible et dangereuse traversée, nombreux sont ceux qui y laissent leur vie : 3500 ont sombré en 2014 et près de 1800 depuis le début de 2015.  
 
Il y a 40 ans, le Canada accueillait les premiers réfugiés vietnamiens  
 
Les images des migrants qui meurent en Méditerranée ravivent de douloureux souvenirs pour le sénateur canadien d'origine vietnamienne Thanh Hai Ngo. C'est d'ailleurs grâce à son travail que la Loi sur la Journée du Parcours vers la liberté vient d'être adoptée, faisant du 30 avril la journée nationale de commémoration de l'exode des réfugiés vietnamiens, les boat people, et de leur accueil au Canada.  
 
De 1979 à 1980, le Canada a accueilli 60 000 réfugiés à la suite de la chute de Saïgon en 1975. Le sénateur Ngo souhaite que les plus jeunes n'oublient jamais leur périlleux exode et les sacrifices qu'ils ont fait pour s'intégrer et prospérer au Canada. 

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Le GISTI - Groupe d'information et de soutien des immigrés
HYPERLIEN - MIGREUROP

Un réseau européen et africain de militants et de chercheurs qui travaillent sur les questions migratoires en Europe.

International

Mexique : la lutte pour les étudiants disparus d'Ayotzinapa se poursuit

Les photos des jeunes étudiants disparus d’Ayotzinapa ont été exposées à l’agora de l’UQAM cette semaine lors du passage de la délégation des familles mexicaines.
Les photos des jeunes étudiants disparus d’Ayotzinapa ont été exposées à l’agora de l’UQAM cette semaine lors du passage de la délégation des familles mexicaines.     Photo : Radio-Canada/Ginette Lamarche

Six mois après leur disparition, toute la lumière n'est pas faite sur le sort de 43étudiants victimes d'une attaque dans l'état du Guerrero, au Mexique. Ginette Lamarche fait le point sur la situation avec les membres d'une délégation de proches de ces étudiants de passage au Canada pour dénoncer la crise des droits de la personne et l'opacité qui prévalent selon eux dans leur pays.  
Les pèlerins espèrent en outre que des parlementaires et décideurs publics canadiens se rallient à leur cause et fassent pression pour un grand ménage au Mexique, au nom des relations économiques étroites qui nous unissent. Pour l'instant, le gouvernement canadien n'a aucunement intention d'enlever le Mexique de sa liste des « pays sûrs », réduisant par ailleurs les chances des demandeurs d'asile mexicains de trouver refuge ici.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - La Caravane d'Ayotzinapa à Ottawa

Soutenue par un large éventail d''organisations de solidarité et de droits humains (en anglais)

International

Sonia Rolland : Miss France et le Rwanda

Un documentaire de Sonia Rolland, co-écrit avec Jean-Christophe Siriac.
Un documentaire de Sonia Rolland, co-écrit avec Jean-Christophe Siriac.     Photo : Bagan Films et SoMad Productions

Née au Rwanda, Sonia Rolland a vécu une adolescence modeste à Cluny, une petite commune en Bourgogne, avant d'être élue Miss France en 2000 et de connaître le succès comme actrice et réalisatrice. Léo Kalinda nous présente une femme engagée, en France, dans la lutte contre le racisme et l'homophobie et, au Rwanda, dans plusieurs causes, dont celles des orphelins.  
 
Elle consacre son dernier documentaire, Rwanda, du chaos au miracle, à ce qu'elle nomme les exploits accomplis depuis le génocide : une majorité de femmes au parlement, l'éducation gratuite pour tous jusqu'à 12 ans, une mutuelle de santé couvrant 90 % de la population. 
 
Sonia Rolland est l'invitée d'honneur du 31e Festival international de cinéma Vues d'Afrique. Son film sera présenté le 30 avril et le 2 mai à la Cinémathèque québécoise à Montréal. 
 
Un extrait du documentaire 

Rwanda: du chaos au miracle from barbara huet on Vimeo.

 

Politique

Élections en Alberta : l'insatisfaction aura-t-elle raison de Jim Prentice?

Brian Jean, chef du parti Wildrose; Greg Clark, chef du Parti albertain; David Swann, chef du Parti libéral; Rachel Notley, chef du Nouveau Parti démocratique; Jim Prentice, chef du Parti progressiste-conservateur.
Brian Jean, chef du parti Wildrose; Greg Clark, chef du Parti albertain; David Swann, chef du Parti libéral; Rachel Notley, chef du Nouveau Parti démocratique; Jim Prentice, chef du Parti progressiste-conservateur.     Photo : ICI Radio-Canada

Raphaël Bouvier-Auclair s'est rendu à Red Deer, une ville située entre Edmonton et Calgary au centre de l'Alberta, pour prendre le pouls de l'électorat à moins de deux semaines du scrutin.  
 
On aurait pu s'attendre à une campagne électorale facile pour le Parti progressiste-conservateur. À la dissolution de l'Assemblée législative albertaine, le parti de Jim Prentice avait 70 des 87 sièges en jeu en Alberta. On se souviendra aussi de l'importante défection des élus du Wild Rose, l'opposition officielle, qui ont traversé l'Assemblée législative l'automne dernier. Pourtant, il y a de l'insatisfaction dans l'air depuis le budget, un budget qui comprenait de nouvelles taxes pour compenser la baisse des revenus liés à la chute du prix du baril de pétrole. 
 
Consultez le reportage web de Raphaël >>> 

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Dossier Radio-Canada – Élections Alberta 2015

Livres

Le gagnant du livre

La semaine dernière, on vous offrait la possibilité d'obtenir un exemplaire du livre de Delphine Minoui, Je vous écris de Téhéran, publié au Seuil.  
 
La question qui vous était posée : Quel est le nom de l'imam à l'origine de la révolution islamique en Iran?  
 
La réponse à la question est : L'ayatollah Khomeini 
 
Et le gagnant est Martin Veilleux de Saint-Simon 
 
Merci à tous les participants. 
 
****Les Incontournables ****  
 
L'initiative littéraire de Radio-Canada, Les incontournables, est officiellement lancée! Dites-nous quel livre canadien est un incontournable selon vous et pourquoi, laissez-nous connaître votre choix!

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Babillard

Réécoutez notre série de reportages et d'entrevues L'Afrique en marche

«Jeunes et inspirants», une série de portraits de Marie-France Bélanger

Dernière baladosiffusion disponible

Désautels le dimanche

Réseaux Sociaux Radio-Canada Info Désautels le dimanche
Série Vieillesse d'aujourd'huiBlogue des correspondantsPère-Marquette : l'école de tous les défisViolence contre les femmes autochtones