ICI Radio-Canada Première

Désautels le dimanche

Désautels le dimanche rss

Le dimanche de 10 h à 12 h

Michel Désautels

Désautels le dimanche
Logo Radio-Canada

Société

Un bébé à tout prix?

Le dimanche 4 mai 2014

Trois « d'essai » seront dorénavant nécessaires avant de pouvoir bénéficier de la procréation assistée
Trois « d'essai » seront dorénavant nécessaires avant de pouvoir bénéficier de la procréation assistée

Diffusé pour la première fois en avril 2011, ce reportage de Michel Labrecque offre un aperçu fascinant de l'évolution ultrarapide de la procréation assistée, qui ne cesse de faire reculer les barrières au désir d'enfant et bouleverse les notions de parentalité et de filiation  
 
Devant ces transformations rapides, chaque pays dresse des limites différentes. La France est sans doute le plus prudent; la Grande-Bretagne, un des plus permissifs. Le Canada et le Québec sont quelque part entre les deux. Des couples, des parents, des psychologues, des médecins et des éthiciens de quatre pays s'interrogent sur les limites qu'on doit poser à la procréation assistée. Certains sont très inquiets de dérives possibles et d'autres y voient, au contraire, une formidable source de vie et de bonheur. 
 
La sortie publique de l'animateur et comédien Joël Legendre et les réactions suscitées l'illustrent bien, la technologie progresse plus rapidement que la réflexion éthique et le cadre légal, en matière de procréation assistée, de gestation par autrui et d'adoption. Guy Gendron fait le point avec la spécialiste de bioéthique et de droit de la famille Michelle Giroux


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

23 avril 2017

Les 50 ans du pavillon de la Jeunesse de l'Expo 67

9 avril 2017

L'Afrique à Manawan

9 avril 2017

Une Europe élargie, mais ô combien fragile

2 avril 2017

Débat à Saint-Apollinaire sur le projet de cimetière musulman

26 mars 2017

Réfugiés syriens au Canada : le chemin de l'intégration

26 mars 2017

Quand Saint-Apollinaire se divise sur un projet de cimetière musulman