ICI Radio-Canada Première

Désautels

Désautels rss

En semaine de 15 h à 18 h 30 (Montréal et Mauricie)
et de 17 h 30 à 18 h 30 (partout au pays)

Michel Désautels (national) et Jacques Beauchamp (régional)

Désautels
Untitled Document

Hydro-Québec entend se mettre au diapason du monde industrialisé en installant dans les résidences près de 4 millions de compteurs intelligents. Ces instruments, qui mesurent en temps réel la consommation d’énergie, suscitent de vives inquiétudes. Des citoyens craignent l’incidence sur la santé des ondes électromagnétiques produites par les compteurs. Il y a aussi la question de la protection de la vie privée : grâce à ces appareils, il est possible de connaître les moindres détails de votre consommation d’électricité.

Au Québec, le débat ne fait que débuter. Il est beaucoup plus avancé dans d’autres parties du monde, où on trouve déjà 1,6 milliard de compteurs intelligents.

Quel enseignement tirer de ce qui se fait ailleurs? Étienne Leblanc s’est rendu en Californie, où 15 millions de compteurs ont été installés. Quant à Dominique Arnoldi, elle rend compte de la situation en Colombie-Britannique, où, là aussi, le débat fait rage.

Suivez Étienne Leblanc sur Twitter


CALIFORNIE : LES COMPTEURS DE LA DISCORDE

Les effets sur la santé

La Californie a implanté des compteurs intelligents pour l'électricité presque partout sur son territoire, il y a deux ans. Le débat sur cet enjeu est donc beaucoup plus avancé là-bas qu’ici. Les inquiétudes des opposants sont nombreuses. Comme ici, une bonne partie d’entre eux craignent pour leur santé. 

L'ingénieur Michael Neuert répond aux questions des citoyens qui s'inquiètent des compteurs intelligents à Sebastopol, à 160 km au nord de San Francisco.

Le reportage d’Étienne Leblanc, diffusé à Désautels le 23 avril

 

La protection de la vie privée

Les données transmises par les compteurs intelligents en disent beaucoup sur les habitudes de vie des consommateurs. Combien de lavages faites-vous? Cuisinez-vous beaucoup? Combien de télés avez-vous? De nombreux Californiens se sentent envahis. D’autres, par contre, adorent ces nouveaux appareils qui leur permettent d’avoir des informations quotidiennes détaillées sur leur consommation d’énergie.

Joshua Hart a éliminé de sa vie toutes les technologies sans fil (cellulaire, routeur, etc.). Il dit que les radiofréquences le rendent malade. Il a quitté San Francisco et vit maintenant près de la plage, au sud de la ville.

Reportage d’Étienne Leblanc diffusé à Désautels le 24 avril

COLOMBIE-BRITANNIQUE : DES CITOYENS MÉCONTENTS

Près d'un million de compteurs intelligents ont été installés en Colombie-Britannique depuis l'été dernier. D'ici la fin de l'année, BC HYDRO aura implanté 1,8 million d’appareils dans les résidences et les commerces de la province. Plusieurs craignent que cette technologie sans fil soit mauvaise pour la santé. D’autres ont vu leur facture d’électricité doubler, tripler et même quadrupler après la pose des compteurs intelligents. Ils réclament un retour aux appareils analogiques. Plus de 8000 citoyens ont porté plainte auprès de leur député pour exprimer leur mécontentement.

Lynda Honing, résidente de South Surrey, en banlieue de Vancouver, ne veut rien savoir des compteurs intelligents. Elle protège son compteur analogique avec une cage de métal.

Reportage de Dominique Arnoldi, diffusé à Désautels le 25 avril le 24 avril

Ondophobie Sujet traité aux Années lumière le 12 février 2012

La peur des compteurs intelligents Blogue de Claude d’Astous – 17 février 2012

Énergie électrique : les défis de 2020 Dossier de Radio-Canada.ca

Audiences de la Régie de l'énergie du Québec sur les compteurs intelligents