ICI Radio-Canada Première
Jeudi à 21 h
Logo Radio-Canada
Commanditaire

Kateri Tekakwitha, la sainte sauvagesse

Héroïne du jeudi 1 septembre 2011


Kateri Tekakwitha, la sainte sauvagesse


Fille d'une mère algonquine et d'un père iroquois, Kateri Tekakwitha devient orpheline à l'âge de 6 ans. Cette petite rescapée de la vérole passera la première partie de sa vie parmi les Agniers des Cinq Nations, aux États-Unis, avant de rejoindre sa soeur en 1677 à Kahnawake, au Canada. Pour les Amérindiens, cette époque de la colonisation de l'Amérique est marquée par l'invasion européenne, l'arrivée des missionnaires et la confrontation avec les Blancs. C'est aussi l'ère des grands déplacements du peuple iroquois vers le nord.

Une vie d'ascèse
Le destin croisé de la jeune Kateri, exposée aux cultures et croyances de deux civilisations, la propulse corps et âme dans une vie spirituelle intense qui frôle le mysticisme. C'est dans ce contexte qu'elle embrasse le christianisme. Elle fait voeu de chasteté, s'engage avec beaucoup d'ardeur sur une voie de mortifications intenses, dans le but de capter la force spirituelle des jésuites qui l'ont convertie. Mais sa santé fragile ne lui laisse aucun répit et elle meurt à 24 ans.

Tout de suite après sa mort, un fervent culte religieux se développe autour de sa personne. C'est ainsi que naît la légende de celle qu'on nommait la vierge iroquoise, sainte Catherine Tekakwitha.

Téléchargez le conte sur Kateri Tekakwitha sur Itunes

Références : bibliographie et hyperliens

Catherine Tekakwitha et les jésuites : la rencontre de deux mondes, par Allan Greer, Éd. du Boréal, 2005, 362 p.

La vie de la bonne Catherine Tekakwitha, dite à présent la sainte Catherine Tekakwitha, par le père Claude Chauchetière, S.J., 1695, réédité en 2007, offert sur Internet

La vie de Catherine Tekakwitha, première vierge iroquoise, par le père Pierre Cholenec, S.J., 1696, réédité en 2007, offert sur Internet

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Présentement à l'antenne de la télé

23 h 00

Marina Orsini

Ailleurs sur Radio-canada.ca