ICI Radio-Canada Première
Jeudi à 21 h
Logo Radio-Canada
Commanditaire

Wilma Rudolph (1940-1994)

Sport du vendredi 22 août 2008


Wilma Rudolph (1940-1994)


JO de 1960 à Rome

Wilma Rudolph vient au monde prématurée et connaîtra toutes les maladies infantiles, de même que la poliomyélite. Enfant, elle doit porter des attelles d'acier.

À l'âge de 12 ans, elle retire ses attelles et marche avec des chaussures orthopédiques. Elle se met rapidement au basketball. Comme on la laisse sur le banc à regarder les autres jouer, elle décide de s'entraîner par elle-même et prouve qu'elle possède l'étoffe d'une championne.

Puis, elle commence l'entraînement en piste et pelouse. Elle est une excellente coureuse et est remarquée par un entraîneur qui la prend sous son aile et la conduit, contre toute attente, jusqu'aux grandes compétitions nationales américaines.

En 1956, elle est sélectionnée pour les Jeux olympiques de Melbourne. C'est l'époque de la guerre froide. Le gouvernement américain soutient ses athlètes noirs du bout des lèvres, les appelant encore les « négros », mais veut tellement prouver que le capitalisme vaut mieux que le communisme qu'il fait des compromis. En piste et pelouse, les femmes noires sont bien les seules qui ont une chance de gagner sur les Russes.

À Melbourne, Wilma remporte avec ses coéquipières la médaille de bronze au relais 4 fois 100 mètres. En 1960, elle est prête pour la course de sa vie aux Jeux olympiques de Rome, ceux-ci étant les premiers à être télédiffusés dans le monde entier. Cela donne une grande visibilité aux athlètes afro-américaines, et Wilma en profite.

Wilma Rudolph gagne l'or aux 100 mètres, 200 mètres et relais 4 fois 100 mètres, devenant ainsi la première Américaine à jamais remporter trois médailles d'or en piste et pelouse aux Jeux olympiques. Elle devient la chérie des Jeux de Rome. On la surnomme la Gazelle noire. Elle meurt d'un cancer du cerveau à l'âge de 54 ans.

En 1983, Wilma Rudolph est intronisée au Temple de la renommée des Olympiques des États-Unis.

En 2004, le service postal des États-Unis émet un timbre du nom de Wilma Rudolph dans sa collection des Américains célèbres.

Invité de la deuxième heure :

Éric Pilote, chargé de cours à l'Université Laval, spécialiste de l'histoire des Olympiques.

Références : bibliographie et hyperliens

Wilma Rudolph, a biography, Maureen M. Smith, Collection Greenwood Biographies, Greenwood press, 2006.

Wilma: the story of Wilma Rudolph, Wilma Rudolph et Martin Ralbosky, Signet press, New York, 1977.

Sport, malédiction des Noirs?, Mathieu Méranville, éditions Calmann-Lévy, Paris, France, 2007.

La passion de l'olympisme, les 50 plus belles histoires des Jeux olympiques modernes, Paul Miquel, Timée-Éditions, chapitre 1.

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Présentement à l'antenne de la télé

23 h 00

Entrée principale

Ailleurs sur Radio-canada.ca