ICI Radio-Canada Première

C'est pas trop tôt!

C'est pas trop tôt! rss

En semaine de 5 h à 9 h

Franco Nuovo

C
Logo Radio-Canada

Arts et culture

Les Éditions de l'Hexagone en péril : Pierre Karl Péladeau interpellé

Le vendredi 14 août 2015

Miron jouant de l'harmonica. Photo tirée du livre « Album Miron » de Marie-Andrée Beaudet (Éditions de l'Hexagone).
Miron jouant de l'harmonica. Photo tirée du livre « Album Miron » de Marie-Andrée Beaudet (Éditions de l'Hexagone).     Photo : Pierre Gaudard, Archives de Gaston Miron

« Il est une figure publique qui se prononce sur l'importance de la culture québécoise donc il a ses responsabilités face au destin d'une maison d'édition comme celle-ci. » Pierre Ouellet, membre de l'Académie des lettres du Québec, est au nombre de la soixantaine d'auteurs et de poètes qui signent une lettre ouverte publiée dans le quotidien Le Devoir et qui interpellent le chef du Parti québécois. Franco Nuovo le reçoit. 
 
Dans cette lettre, les auteurs dénoncent l'inertie de la direction des Éditions de l'Hexagone aux prises avec des problèmes éditoriaux et demandent à Pierre Karl Péladeau d'agir pour assurer la pérennité de l'institution culturelle. « En tant que promoteur de la culture québécoise et propriétaire d'une des institutions les plus importantes de notre histoire et d'un des outils de développement les plus essentiels à notre avenir, votre responsabilité est grande et votre pouvoir tout aussi grand quant au destin qui guette l'Hexagone. » 
 
Fondées en 1953 par Gaston Miron, les Éditions de l'Hexagone méritent qu'on leur donne les moyens de leur survie, affirme le cosignataire de la lettre. « On ne peut pas militer pour la préservation de la culture et laisser mourir un fleuron de la culture comme l'Hexagone. » 
 
Le devoir a joint l'attaché de presse de Pierre Karl Péladeau qui a répondu que « M. Péladeau n'étant pas administrateur de la compagnie Québecor, il n'a pas à réagir ». Dans le même article, le vice-président à l'édition de Groupe Ville-Marie (GVM), qui gère l'Hexagone, Martin Baltazar, dit être tombé des nues en prenant connaissance de la lettre. 
 
 
À lire : L'article du Devoir 
 
Lettre ouverte du Devoir 
 


Cr�er un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

20 août 2015

Stromae, Madonna, Jean Leloup... les spectacles à surveiller et à voir!

3 août 2015

Guibord s'en va-t-en guerre : une comédie politique signée Philippe Falardeau

31 juillet 2015

Montréal en 25 chansons : la sélection des internautes

29 juillet 2015

Une pétition contre la venue du rappeur Action Bronson à Osheaga

19 juin 2015

Les suggestions culturelles de Stéphane Leclair