ICI Radio-Canada Première

C'est pas trop tôt!

C'est pas trop tôt! rss

En semaine de 5 h à 9 h

Franco Nuovo

C

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
 
1
2
34
5
67
8
9
1011121314
15
16
1718192021
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
 
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du mercredi 5 août 2015


Politique

Thomas Mulcair : autobiographie d'un aspirant premier ministre

Le chef du NPD, Thomas Mulcair dans les studios de C'est pas trop tôt
Le chef du NPD, Thomas Mulcair dans les studios de C'est pas trop tôt     Photo : Radio-Canada

D'entrée de jeu dans son autobiographie, Thomas Mulcair affirme qu'il a hésité avant de la publier. Il trouvait que « raconter sa vie ressemblait un peu trop à de l'autopromotion ». En plein début de la campagne électorale, la sortie du Courage de ses convictions tombe à point. Dans les studios de C'est pas trot tôt!, le chef du Nouveau Parti démocratique rappelle que son objectif premier est de gagner les élections avec une majorité claire. 
 
Projet Énergie Est 
Mardi, Gilles Duceppe a critiqué la position ambiguë du chef du NPD sur l'oléoduc Énergie Est qui pourrait traverser le Québec en transportant du pétrole albertain. Critique à laquelle M. Mulcair répond qu'il n'est pas possible de se prononcer sans qu'il n'y ait eu un véritable système d'évaluation du projet. « Dire oui d'avance à Énergie Est est une aussi grande erreur que de dire non d'avance, car il faut analyser. Il faut faire une analyse objective. » Dans l'éventualité d'une défaite le 19 octobre prochain, M. Mulcair ne ferme pas la porte à une alliance avec d'autres partis. « Il est impossible de travailler avec Stephen Harper notamment en raison de ses positions sur la question environnementale. Est-ce que nous pourrons travailler avec d'autres partis? J'ai ouvert la porte à plusieurs reprises, mais les libéraux la claquent à chaque fois. » 
 
Débats des chefs  
Le chef du NPD prendra part au débat des chefs du Maclean's jeudi soir en compagnie de Justin Trudeau et Stephen Harper. Pour ce qui est du débat du Consortium des radiodiffuseurs dont fait partie Radio-Canada, Thomas Mulcair souhaite y assister à condition que le premier ministre en fasse de même. « Nous allons poser nos conditions, je veux que tous les chefs soient présents. » Or, M. Harper a décliné l'offre de CBC/Radio-Canada en affirmant qu'il avait reçu trop d'invitations. 
 
Pour tout savoir sur la campagne électorale : 
Élections Canada 2015 

Société

Hiroshima, les effets d'une guerre inoubliable

La ville d'Hiroshima au Japon suite au bombardement des États-Unis en 1945
La ville d'Hiroshima au Japon suite au bombardement des États-Unis en 1945     Photo : Getty Image/Keystone

« Les traces sont encore indélébiles. On ne se remet pas vraiment d'un désastre de cette nature. » Karyne Poupée, correspondante pour l'Agence France-Presse au Japon témoigne des séquelles morales qui marquent les Japonais depuis le 6 août 1945. Il y a 70 ans, les États-Unis larguaient une bombe atomique sur les villes d'Hiroshima et de Nagasaki, entraînant la mort de 200 000 personnes.  
 
Les Japonais du Canada se souviennent aussi. Michio Hirai, président du Centre culturel canadien Japonais de Montréal, souligne qu'ici, les Canadiens d'origine japonaise ne peuvent oublier les effets de cette guerre. « La plupart des Canado-japonais vont essayer de se rappeler les effets de la guerre dans leur vie quotidienne. Ils vont tout faire pour s'en souvenir. Nous sommes responsables de ne pas répéter cette erreur-là. »

Société

La revue des médias de Pasquale Harrison-Julien

Les meilleurs des médias nationaux et internationaux
Les meilleurs des médias nationaux et internationaux     Photo : iStock

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
 
1
2
34
5
67
8
9
1011121314
15
16
1718192021
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
 
 
 
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Babillard

Pour communiquer avec Yves Desaultels, veuillez composer #951 (Bell), *951 (Rogers) ou 514-497-9582 sur les autres téléphones.

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Twitter
Grand Montréal20 visages de MontréalVotre dictionnaire populaire de Montréal
Entrevue avec Philippe FalardeauEntrevue Philippe Falardeau