ICI Radio-Canada Première

C'est pas trop tôt!

C'est pas trop tôt! rss

En semaine de 5 h à 9 h

Franco Nuovo

C

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
1
2
3
45678
9
10
1112131415
16
17
18
19202122
23
24
2526272829
30
31
 
 
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du lundi 18 mai 2015


Société

Fête de la Reine ou Journée des patriotes?

La peinture d'un Patriote et la reine Victoria
La peinture d'un Patriote et la reine Victoria     Photo : Illustration d'Henri Julien et photo de Alexander Bassano

« Aujourd'hui, c'est la fête de la reine Victoria, une fête coloniale essentiellement, célébrée depuis sa mort en 1901 », explique Jean-François Nadeau, directeur adjoint de l'information du journal Le Devoir et historien. La Journée nationale des patriotes a pour sa part été décrétée au Québec en 2002 comme un substitut à la fête de la Reine. Il explique la signification de ces différentes fêtes qui montrent, selon lui, les contradictions politiques qui traversent le pays. 
 
Jean-François Nadeau précise cependant qu'il n'y a aucun évènement en mai qui soit relié aux patriotes. « On n'a pas réussi à établir un lieu neutre où tout le monde puisse se rallier dans une fête qui en vaille la peine », croit-il.  
 
Avant 2002, le Québec célébrait la fête de Dollard en mémoire d'Adam Dollard des Ormeaux, un héros crée de toute pièce. « Il devient une icône pour les nationalistes canadiens-français à partir de 1920. C'est un supposé héros qui aurait sauvé la Nouvelle-France lors d'une incartade avec des Amérindiens autour de 1660. »  

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Deux fêtes, une même journée, questionnaire sur ICI Radio-Canada.ca

Société

Les commerçants du Petit Laurier « ferment boutique » pour protester

Un commerçant de la rue Laurier
Un commerçant de la rue Laurier     Photo : Radio-Canada

« On veut sensibiliser [les gens] à l'importance des commerces de proximité et de destination. Actuellement, on est loin de l'esprit de communauté de la plateforme de Projet Montréal », déplore Olivier Monfet, représentant des gens d'affaires de l'Association des résidents et gens d'affaires du Petit Laurier. 
 
Excédés par les façons de faire de l'administration Ferrandez, des commerçants de la rue Laurier, sur Le Plateau-Mont-Royal, mettent symboliquement en vente leurs commerces. Ils réagissent notamment à l'aménagement de nouvelles vignettes de stationnement. « On remarque les réactions des clients qui tournent pour trouver un stationnement », note-t-il.  

Société

La revue des médias de Jean-Philippe Cipriani

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
1
2
3
45678
9
10
1112131415
16
17
18
19202122
23
24
2526272829
30
31
 
 
 
 
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Babillard

Pour communiquer avec Yves Desaultels, veuillez composer #951 (Bell), *951 (Rogers) ou 514-497-9582 sur les autres téléphones.

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Twitter
Grand Montréal20 visages de MontréalVotre dictionnaire populaire de Montréal
Entrevue avec Philippe FalardeauEntrevue Philippe Falardeau