#2a##5j##3# #5# Archives | C'est pas trop tôt! | ICI Radio-Canada Premi�re
Radio-Canada - zone Radio

C'est pas trop tôt!

C'est pas trop tôt! rss

En semaine de 5 h à 9 h

Franco Nuovo

C

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
23456
7
8
910111213
14
15
1617181920
21
22
232425
26
27
28

Les meilleurs moments : �mission du jeudi 26 février 2015


Politique

Divorce consommé entre Yves Bolduc et Philippe Couillard

Yves Bolduc
Yves Bolduc     Photo : Jacques Boissinot

Yves Bolduc avait perdu une part de crédibilité pour livrer ses réformes comme ministre de l'Éducation, selon Sébastien Bovet, correspondant parlementaire à Québec. Il présume aussi qu'il va quitter la vie politique. 
 
« Yves Bolduc a probablement senti qu'il n'avait pas l'appui ou la confiance de son premier ministre comme ministre et peut-être même comme député, explique Sébastien Bovet. À la suite de la rumeur de remaniement ministériel, il a dû demander des explications et la confiance de Philippe Couillard et il n'a probablement pas entendu ce qu'il voulait entendre. » 
 
Les candidats pour remplacer Yves Bolduc au poste de ministre de l'Éducation ne sont pas légion. « Je pense que François Blais, ministre de l'Emploi, pourrait être susceptible d'atterrir dans cette chaise-là. Il est effacé, efficace, connaît le milieu universitaire, mais il n'a pas beaucoup d'expérience politique. »  
 
Selon Sébastien Bovet, un remaniement ministériel n'est pas à prévoir, plutôt un simple ajustement, en raison du voyage en France de six ministres la semaine prochaine.  
 
 

Société

Dialoguer pour empêcher la radicalisation des jeunes

Le recrutement pour le djihad se fait désormais sur les réseaux sociaux.
Le recrutement pour le djihad se fait désormais sur les réseaux sociaux.     Photo : iStock

Stéphane Berthomet, codirecteur de l'Observatoire sur la radicalisation et l'extrémisme violent, n'est pas surpris que de jeunes Québécois soient passés à l'acte en partant faire le djihad en Syrie. Il s'interroge sur les solutions à trouver en amont de la radicalisation.  
 
« Les phénomènes de radicalisation et de recrutement sont très engagés depuis plusieurs mois », explique-t-il. M. Berthomet ajoute qu'il faut avoir un discours capable de contrecarrer cet appel. « Le dialogue est la seule solution pour empêcher que la radicalisation ne prenne racine chez les jeunes. Mais pour dialoguer, il ne faut pas de répression policière. » 
 
 

EN COMPL�MENTHYPERLIEN - Six Québécois, dont trois cégépiens, auraient rejoint les djihadistes

ICI Radio-Canada Info

Société

Une conduite d'eau de 153 ans à Montréal

Les pompiers au travail sur un bris d'aqueduc à Rosemont
Les pompiers au travail sur un bris d'aqueduc à Rosemont     Photo : Radio-Canada/Simon-Marc Charron

L'âge avancé du réseau de conduites d'eau est-il la cause de la multiplication des bris d'aqueduc cet hiver? Hugo Lavoie est parti à la recherche de la plus vieille conduite de Montréal avec Normand Hachey, chef de division de la gestion stratégique des réseaux d'eau à la Ville de Montréal. 
 
Selon Normand Hachey, les conduites les plus vieilles ne sont pas forcément celles qui se brisent le plus. Les conduites installées tout juste après la Deuxième Guerre mondiale sont les plus fragiles et aussi les plus nombreuses dans le réseau. Les matériaux de cette époque étaient peut-être de moins bonne qualité ou l'installation négligée, explique-t-il.  
 
La plus ancienne conduite d'aqueduc de Montréal connue et encore en service a été installée en 1862, cinq ans avant la Confédération canadienne. Elle est située sous la rue Sainte-Catherine, au coin de la rue Stanley. Environ une conduite sur dix daterait encore du 19e siècle dans la métropole.  
 
 

EN COMPL�MENTALBUM PHOTO - Une conduite d'eau de 153 ans à Montréal

Politique

Fécondation in vitro : une discrimination pour les femmes de plus de 42 ans

Une seringue

La mesure du projet de loi 20 qui interdirait aux femmes de plus de 42 ans d'avoir recourt à la fécondation in vitro est « extrêmement radicale », selon Daniel Weinstock, directeur à l'Institut de recherche sur les politiques sociales et de santé.  
 
« Cette mesure semble très difficile à justifier sur le plan éthique, légal et scientifique. » M. Weinstock estime qu'elle va trop loin en interdisant à ces femmes d'utiliser leurs propres ressources et en menaçant de poursuivre un médecin qui les référerait à une clinique à l'étranger.  
 
« Cette mesure crée des discriminations qui n'ont pas lieu d'être entre femmes d'un même âge d'abord, et entre femmes et hommes bien sûr », regrette-t-il.  
 
 

Société

La revue des médias d'Annie Desrochers

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
23456
7
8
910111213
14
15
1617181920
21
22
232425
26
27
28

Prochainement � l'�mission

Consultez le guide horaire

Babillard

Pour communiquer avec Yves Desaultels, veuillez composer #951 (Bell), *951 (Rogers) ou 514-497-9582 sur les autres téléphones.

R�seaux Sociaux Suivez-nous sur Twitter
Grand Montréal20 visages de MontréalVotre dictionnaire populaire de Montréal
Entrevue avec Philippe FalardeauEntrevue Philippe Falardeau