#2a##5j##3# #5# Archives | C'est pas trop tôt! | ICI Radio-Canada Premi�re
Radio-Canada - zone Radio

C'est pas trop tôt!

C'est pas trop tôt! rss

En semaine de 5 h à 9 h

Franco Nuovo

C

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
23456
7
8
910111213
14
15
1617181920
21
22
2324
25
2627
28

Les meilleurs moments : �mission du mercredi 25 février 2015


Politique

Candidate à l'investiture libérale, Mélanie Joly explique son retour en politique

Mélanie Joly, au micro de Marie-France Bazzo après l'annonce de sa relance en politique
Mélanie Joly, au micro de Marie-France Bazzo après l'annonce de sa relance en politique     Photo : Radio-Canada/Sarah Champagne

« Soit je reste sur le banc, soit je retourne dans l'action. Et je suis une femme d'action », affirme Mélanie Joly. Répondant aux critiques liées à son retour en politique, elle insiste sur le fait que Montréal et les grandes villes doivent redevenir une priorité du gouvernement fédéral. Marie-France Bazzo l'a reçue pour sa première entrevue depuis l'annonce de sa candidature à l'investiture du Parti libéral dans la circonscription d'Ahuntsic-Cartierville. 
 
Rappelons qu'en septembre dernier, Mélanie Joly annonçait son retrait de la vie politique alors qu'elle quittait la direction du parti politique municipal qu'elle avait fondé. Elle avait pourtant juré à plusieurs reprises être en politique municipale pour y rester.  
 

EN COMPL�MENTHYPERLIEN - Mélanie Joly briguera l'investiture du PLC dans Ahuntsic-Cartierville
HYPERLIEN - Candidature libérale dans Ahuntsic-Cartierville : avertissement à Mélanie Joly

Art de vivre

Les barons de Montréal

Les barons du Québec, de gauche à droite : Longueuil, Shaughnessy et Strathcona Mount-Royal
Les barons du Québec, de gauche à droite : Longueuil, Shaughnessy et Strathcona Mount-Royal     Photo : Archives

Des titres de noblesse associés au Grand Montréal sont toujours reconnus. Les barons Shaughnessy, Strathcona et Mount Royal ainsi que Longueuil accordent-ils de l'importance à ces honneurs aujourd'hui? Ont-ils déjà mis les pieds à Montréal? Hugo Lavoie a contacté les trois familles. 
 
Thomas Shaughnessy, qui a été président du Canadien Pacifique, est devenu le premier baron Shaughnessy en 1916, avant de mourir à Montréal en 1923. Son descendant, l'acteur hollywoodien Charles Shaughnessy, établi à Los Angeles en Californie, est aujourd'hui le 5e baron Shaughnessy.  
 
M. Shaughnessy décrit avec humour les privilèges du titre de baron : « Je ne demande pas aux gens de s'incliner devant moi, mais techniquement, ils le devraient. J'ai aussi le droit de faire paître mes moutons près du pont de Londres. » 
 
Le 4e baron de Strathcona and Mount Royal s'appelle quant à lui Euan Palmer Howard. Il a 92 ans et vit au Royaume-Uni. Il est le descendant de Donald Smith, riche homme d'affaires britannique montréalais et co-fondateur du Canadien Pacifique.  
 
Enfin, le titre de baron de Longueuil a aussi traversé le temps. Initialement accordé à Charles Lemoyne de Longueuil par le roi de France, le titre revient aujourd'hui au Britannique Micheal Grant, 12e baron de Longueuil.  
 

 

Économie et affaires

Captation de la plus-value foncière : une taxe ou une bonne idée?

Condos en construction
Condos en construction     Photo : Archives (Radio-Canada)

François Cardinal fait les devoirs « qu'aurait dû faire le ministre [Robert Poëti] avant de lancer l'idée tout croche » d'une taxe sur les propriétés à proximité des transports collectifs. Le chroniqueur à La Presse explique que la captation de la plus-value foncière consiste à anticiper la hausse de valeur foncière et de la capter en partie.  
 
Il expose un cas fictif à C'est pas trop tôt! : 
- Un promoteur possède des terres à Brossard, tout près du terminus du système léger sur rail (SLR). 
- Ces terres valent aujourd'hui 100 millions de dollars. 
- La Caisse de dépôt et placement annonce officiellement que le SLR se construira.  
- La valeur du terrain bondit à 500 millions de dollars.  
- Cette hausse importante de la valeur ne se concrétisera que si la gare est effectivement construite; le promoteur a donc tout intérêt à voir la Caisse aller de l'avant.  

EN COMPL�MENTHYPERLIEN - Transport collectif : et si les promoteurs immobiliers y contribuaient?
HYPERLIEN - Étude de la Banque Nationale sur le sujet (octobre 2014)

Société

La revue des médias d'Annie Desrochers

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
23456
7
8
910111213
14
15
1617181920
21
22
2324
25
2627
28

Prochainement � l'�mission

Consultez le guide horaire

Babillard

Pour communiquer avec Yves Desaultels, veuillez composer #951 (Bell), *951 (Rogers) ou 514-497-9582 sur les autres téléphones.

R�seaux Sociaux Suivez-nous sur Twitter
Grand Montréal20 visages de MontréalVotre dictionnaire populaire de Montréal
Entrevue avec Philippe FalardeauEntrevue Philippe Falardeau