#2a##5j##3# #5# Archives | C'est pas trop tôt! | ICI Radio-Canada Premi�re
Radio-Canada - zone Radio

C'est pas trop tôt!

C'est pas trop tôt! rss

En semaine de 5 h à 9 h

Franco Nuovo

C

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
12
3
4
56789
10
11
1213141516
17
18
19
20
212223
24
25
2627282930
31

Les meilleurs moments : �mission du mardi 20 janvier 2015


International

Boko Haram : une crise humanitaire causée par la barbarie

Un attentat à la bombe perpétré par Boko Haram en décembre 2014 à Gombe, au Nigeria
Un attentat à la bombe perpétré par Boko Haram en décembre 2014 à Gombe, au Nigeria     Photo : EPA

Aboubakar Shekau, le chef de Boko Haram, est « fortement dérangé », selon François Audet. Le directeur de l'Observatoire canadien sur les crises et l'aide humanitaire dénonce le despotisme et la barbarie du groupe islamiste tout en se disant choqué par la « paralysie de l'Occident ». Il en a discuté avec Marie-France Bazzo.

EN COMPL�MENTHYPERLIEN - Les rescapés de Boko Haram racontent l'horreur
HYPERLIEN - Boko Haram applique la politique de la terre brûlée
HYPERLIEN - Des manifestants dénoncent les atrocités de Boko Haram
HYPERLIEN - Que veut Boko Haram?

Politique

Régimes de retraite : bilan des déficits et recours juridiques des syndicats

Marc Ranger, le porte-parole de la Coalition syndicale pour une libre-négociation, promet de mener une longue bataille juridique
Marc Ranger     Photo : Radio-Canada/Sarah Champagne

D'ici la fin du mois de janvier, les syndicats présenteront des requêtes devant les tribunaux pour faire invalider certaines dispositions de la loi sur les régimes de retraite. Des recours « qui iront jusqu'en Cour suprême, c'est sûr », dit en entrevue à C'est pas trop tôt Marc Ranger, porte-parole de la Coalition syndicale pour la libre négociation. 
 
Le déficit des régimes de retraite a légèrement diminué à Montréal, s'établissant tout de même à 1,85 milliard de dollars, rapporte quant à lui le journaliste François Cormier. Il a assisté lundi au point de presse du maire Denis Coderre.  

EN COMPL�MENTHYPERLIEN - Dossier de Radio-Canada sur le pari de la retraite

Société

Une famille de réfugiés roms déchirée

Dezso et Anasztazia Nemeth, les deux parents de la famille qui pourrait être séparée à cause de leur expulsion prévue le 28 janvier 2015
Dezso et Anasztazia Nemeth, les deux parents de la famille qui pourrait être séparée à cause de leur expulsion prévue le 28 janvier 2015     Photo : Radio-Canada / Hugo Lavoie

Les membres de la famille Nemeth disent avoir été victimes de persécution et de violence en Hongrie, à cause de leur identité rom. Les demandes de statut de réfugié des parents, Dezso et Anasztazia, et de deux de leurs enfants ont toutefois été rejetées par la Commission de l'immigration et du statut de réfugié du Canada. Or celle de leurs deux enfants les plus âgés a été acceptée.  
 
La famille pourrait donc être séparée au moment de l'expulsion des parents, prévue le 28 janvier. Selon le Centre communautaire Romanipe, la législation actuelle est discriminatoire pour les réfugiés de pays jugés sûrs par Ottawa, et particulièrement pour les Roms. Le nombre de demandes de statut réfugié rom acceptées par le Canada aurait d'ailleurs chuté de 90 % depuis 1998. Hugo Lavoie a rencontré Dezso et Anasztazia Nemeth. 

Société

La revue des médias d'Annie Desrochers

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
12
3
4
56789
10
11
1213141516
17
18
19
20
212223
24
25
2627282930
31

Prochainement � l'�mission

Consultez le guide horaire

Babillard

Pour communiquer avec Yves Desaultels, veuillez composer #951 (Bell), *951 (Rogers) ou 514-497-9582 sur les autres téléphones.

R�seaux Sociaux Suivez-nous sur Twitter
Grand Montréal20 visages de MontréalVotre dictionnaire populaire de Montréal
Entrevue avec Philippe FalardeauEntrevue Philippe Falardeau