ICI Radio-Canada Première

C'est pas trop tôt!

C'est pas trop tôt! rss

En semaine de 5 h à 9 h

Franco Nuovo

C

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
123
4
5
678910
11
12
1314151617
18
19
2021222324
25
26
272829
30
 
 

Les meilleurs moments : Émission du jeudi 30 avril 2015


Société

Le récit de l'exode vietnamien de Kim Thúy

Kim Thùy
Kim Thùy     Photo : Radio-Canada/Mathieu Arsenault

« J'avais l'impression que toute la ville de Granby nous attendait et nous accueillait », raconte l'auteure d'origine vietnamienne Kim Thúy, qui a fui le Vietnam avec sa famille il y a 40 ans. « Je ne suis pas arrivée comme une immigrante, mais comme une enfant déjà adoptée par les Québécois et les Canadiens. » 
 
Elle constate que l'engagement politique a changé depuis en matière d'immigration. « À l'époque, il y avait une volonté de tous dans la communauté internationale de recevoir les réfugiés vietnamiens. On se sentait attendus quelque part », confie-t-elle.  
 
À l'occasion du quarantième anniversaire de la guerre du Vietnam, le Canada a consacré le 30 avril Journée nationale de l'exode des Vietnamiens et de leur accueil au Canada.  

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Le secret d'un petit-fils de "boat people" vietnamien

C"est pas trop tôt du 29 avril 2015

Société

Confusion autour de la consignation des bouteilles de vin

Des bouteilles de vin
Des bouteilles de vin     Photo : iStock

« Le problème avec la consignation est davantage lié aux coûts de traitement qu'à la valeur du verre récupéré », explique Patrick Gonzalez, directeur du Centre de recherche en économie de l'environnement, de l'agroalimentaire, des transports et de l'énergie (CREATE) à l'Université Laval. Il souligne que le verre n'est pas une matière de grande valeur et que sa récupération n'est pas garantie, même avec la consigne. 

Politique

La bataille de la francisation des enseignes de magasins

Un magasin Best Buy
Un magasin Best Buy     Photo : PC/Alan Diaz

« Le gouvernement doit rouvrir la loi 101 et corriger la brèche qui vient d'être ouverte par la Cour d'appel. » Selon Alexandre Cloutier, porte-parole de l'opposition officielle en matière de justice, le danger est que les enseignes en anglais se multiplient à partir de maintenant. « La raison sociale doit être précisée en langue française et pas forcément changée », souligne-t-il au micro d'Annie Desrochers.  
 
Lundi, la Cour d'appel a rendu un jugement autorisant sept chaînes de magasins à maintenir leur enseigne uniquement en anglais. Philippe Couillard n'exclut pas la possibilité de modifier la Charte de la langue française pour forcer la main aux détaillants.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Couillard pourrait resserrer la loi 101 pour mettre au pas les grands détaillants sur ICI Radio-Canada.ca

 
 

Société

Des bâtons dans les roues des jeunes chercheurs d'emploi

Nicolas Lavoie et Amelia Lazzari, intervenante du Carrefour jeunesse-emploi de Verdun
Nicolas Lavoie et Amelia Lazzari, intervenante du Carrefour jeunesse-emploi de Verdun     Photo : Radio-Canada/Hugo Lavoie

Depuis le 1er avril, les intervenants des Carrefours jeunesse-emploi (CJE) sont furieux en raison des changements apportés par le gouvernement au mode de sélection des bénéficiaires des services des CJE. C'est le cas d'Amelia Lazzari, intervenante au CJE de Verdun, qui tente d'aider Nicolas Lavoie, un décrocheur de 18 ans en recherche d'emploi, mais qui se trouve entravé par ces nouvelles mesures. Hugo Lavoie les a rencontrés. Dorénavant, les services doivent viser « prioritairement les jeunes prestataires d'une aide financière de dernier recours et ceux admissibles à l'assurance-emploi ». Hugo Lavoie les a rencontrés.

Société

La revue des médias de Jean-Philippe Cipriani

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
123
4
5
678910
11
12
1314151617
18
19
2021222324
25
26
272829
30
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Babillard

Pour communiquer avec Yves Desaultels, veuillez composer #951 (Bell), *951 (Rogers) ou 514-497-9582 sur les autres téléphones.

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Twitter
Grand Montréal20 visages de MontréalVotre dictionnaire populaire de Montréal
Entrevue avec Philippe FalardeauEntrevue Philippe Falardeau