ICI Radio-Canada Première

C'est pas trop tôt!

C'est pas trop tôt! rss

En semaine de 5 h à 9 h

Franco Nuovo

C

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
1
2
3
45678
9
10
1112131415
16
17
181920
21
22
23
24
2526272829
30
31
 
 
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du jeudi 21 août 2014


Politique

Régis Labeaume compare la situation de Montréal à celle de l'Ukraine

Régis Labeaume
Régis Labeaume     Photo : Radio-Canada

Qualifiant le grabuge de lundi soir à l'hôtel de ville de Montréal de « révoltant », le maire de Québec affirme avoir eu « l'impression qu'on retournait dans les années 1960 ». 
 
« J'avais l'impression que le Québec avait évolué, sauf le mouvement syndical », a ajouté Régis Labeaume au micro de Marie-France Bazzo, jeudi matin. 
 
« Ça fait mal, quelque part, de voir un geste qui bafoue la démocratie, parce que c'est ça qui est arrivé à l'hôtel de ville [de Montréal]. Ça veut dire qu'à quelque part, on ne partage pas tous et toutes les mêmes valeurs démocratiques, ou l'application de la démocratie. C'est une désolation totale », a affirmé le maire Labeaume. 
 
« Vous savez, quand un chef syndical dit qu'on est gouverné par des bandits, quand les chefs syndicaux disent que les gouvernants sont des voleurs, quand on ment sur les conséquences d'une loi, qu'on ne se dise pas surpris, par après, qu'il y ait des débordements. Ils sont responsables de ça » 
 
Relancé par l'animatrice sur son allusion au conflit en Ukraine lorsqu'il a commenté, mercredi, les débordements à l'hôtel de ville de Montréal, M. Labeaume a affirmé : « Quand je regarde ce qui s'est passé en Crimée et ce qui se passe à l'est de l'Ukraine, ça ressemble exactement à ça ». 
 
Lorsqu'interrogé à savoir s'il « n'exagère pas un peu », M. Labeaume a ajouté : « Il n'y a pas d'arme. C'est sûr que j'exagère. Mais l'image que ça donnait, ça ressemblait à ça, à part les armes. » 
 
M. Labeaume s'est par ailleurs dit prêt à vivre avec le climat tendu en raison de l'opposition syndicale au projet de réforme des régimes de retraite des employés municipaux. 
 
« Quand on prend des décisions et qu'on a des convictions et qu'on veut aller au bout de notre idée, il faut vivre avec le reste. Je suis prêt à supporter la chaleur », a-t-il affirmé. 
 
Régis Labeaume est aussi revenu sur la commission parlementaire sur le projet de loi 3 qui s'amorçait hier à Québec.

Politique

Mario Beaulieu est convaincu de pouvoir relancer le Bloc québécois

Le chef du Bloc québécois Mario Beaulieu
Le chef du Bloc québécois Mario Beaulieu     Photo : Radio-Canada/Marie-Eve Tremblay

Le chef du Bloc québécois, Mario Beaulieu, n'est pas inquiet pour son parti. Au micro de Marie-France Bazzo, il a réagi aux résultats d'un sondage de La Presse qui montrent que son parti ne cesse de perdre des plumes. Les résultats révèlent entre autres que 65 % des Québécois estiment que le parti n'est plus pertinent sur la scène fédérale. Mario Beaulieu ne croit pas que son parti va disparaître. Il compte faire l'acquisition de nouveaux membres sur le terrain pour le relancer.

International

L'assassinat du journaliste James Foley : l'arme de l'horreur

« L'horreur et la terreur sont une arme. Elles sont parfois brandies aux yeux du monde entier comme ont l'a fait dans cette vidéo. » Le journaliste Akli Aït Abdallah revient sur l'assassinat du journaliste américain qui a fait réagir vivement le président Barack Obama. Il explique aussi comment les journalistes enlevés servent de monnaie d'échange, ce qui permet le financement des organisations terroristes.

Société

Guérilla potagère: le combat vert

Guérilla potagère
Guérilla potagère     Photo : Radio-Canada/Marie-Eve Tremblay

Semer une plante dans un sol dont on n'est pas propriétaire, sans demander la permission, c'est un acte de guérilla potagère (guerilla gardening). Ce mouvement n'est pas nouveau. Mais ce geste est-il toujours pertinent alors que l'agriculture urbaine semble fleurir partout? Hugo Lavoie a suivi Jean-Philippe Vermette, l'un des coordonnateurs de l'École d'été en agriculture urbaine à l'UQAM, dans une mission de guérilla potagère.

Société

Revue des médias avec Annie Desrochers : 21 août 2014

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
1
2
3
45678
9
10
1112131415
16
17
181920
21
22
23
24
2526272829
30
31
 
 
 
 
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Babillard

Pour communiquer avec Yves Desaultels, veuillez composer #951 (Bell), *951 (Rogers) ou 514-497-9582 sur les autres téléphones.

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Twitter
Grand Montréal20 visages de MontréalVotre dictionnaire populaire de Montréal
Entrevue avec Philippe FalardeauEntrevue Philippe Falardeau