ICI Radio-Canada Première

C'est pas trop tôt!

C'est pas trop tôt! rss

En semaine de 5 h à 9 h

Franco Nuovo

C

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
 
1
2
34567
8
9
1011121314
15
16
17
18
192021
22
23
2425262728
29
30
 
 
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du mardi 18 novembre 2014


Société

Fuite de la stratégie de TransCanada : le porte-parole de la compagnie réagit

Tim Duboyce, porte-parole de TransCanada
Tim Duboyce, porte-parole de TransCanada     Photo : Radio-Canada/Marie-Eve Tremblay

TransCanada se défend de vouloir influer de façon malhonnête sur l'opinion publique pour vendre son projet de pipeline Energie Est. Selon Greenpeace, TransCanada prépare une campagne de communication sans précédent. La compagnie créerait, de toutes pièces, une mobilisation citoyenne en faveur du pipeline, moyennant la rémunération de blogueurs. Le porte-parole de TransCanada, Tim Duboyce, admet avoir fait appel à la firme de relations publiques Edelman, mais se défend de vouloir acheter l'opinion publique. 
 
Ce document cible des personnalités influentes du milieu montréalais pour influer sur le cours des choses. Tim Duboyce répond que les tierces parties « ne sont pas payées » et qu'il n'a « jamais vu ça ». 
 
Réaction du ministre Robert Poëti 
De son côté, le ministre des Transports, Robert Poëti, ne croit pas que les gens d'influence « sont joignables » de cette façon-là.  
 
Débat 
Yves Boisvert et Mathieu Bock-Côté ont débattu sur le sujet. Le second croit qu'il ne faut pas automatiquement suspecter les personnalités citées dans le document de stratégie. 

Société

Nettoyeur et galeriste

ZhiGang Liu, immigrant chinois et propriétaire de Nettoyeur Angrignon et Alain Cadieux
ZhiGang Liu, immigrant chinois et propriétaire de Nettoyeur Angrignon et Alain Cadieux     Photo : Radio-Canada/Hugo Lavoie

C'étaient des voisins depuis une décennie, mais ils ne se connaissaient pas. L'un, Zhigang Liu, immigrant chinois et propriétaire de Nettoyeur Angrignon. L'autre, Alain Cadieux, artiste, écosculpteur et spécialiste de la création de décors. Un jour de 2013, le nettoyeur s'est arrêté, fasciné, devant la petite vitrine du sculpteur. Zhigang a proposé à son voisin de présenter ses oeuvres dans sa boutique, devenant ainsi sans doute, le premier nettoyeur-galeriste de Montréal. Lui-même s'est mis à la photo et a pris goût à la poésie. C'était le début d'une étonnante histoire de coopération, de bon voisinage, d'art et d'amitié.

Arts et culture

Garnotte et Le Navet passent l'année en revue

Le Navet, satirique mais poli
Le Navet, satirique mais poli     Photo : lenavet.ca

Chaque année, à l'approche de Noël, plusieurs revues humoristiques de l'année font leur apparition sur les rayons des librairies. Marie-France Bazzo reçoit Garnotte, le caricaturiste du quotidien Le Devoir et Théophile Paul-Henri de Bourguignon (nom fictif), le fondateur du journal satirique en ligne Le Navet. Ensemble, ils parlent de l'actualité de l'année, de leur recueil et de leur travail. 
 
Garnotte avoue que l'année 2013-2014 a été particulièrement prolifique pour les caricaturistes et les satiristes avec une élection désastreuse pour le Parti québécois et le projet de charte des valeurs. Il souligne que les femmes voilées se prêtent particulièrement bien aux gags visuels. 
 
Du côté de ses victimes de prédilection, le caricaturiste du Devoir avoue avoir un faible pour le trio des docteurs du Parti libéral. Pour sa part, l'équipe du Navet estime que Pierre Karl Péladeau est la personne qui leur a fourni le plus de contenu. Avec une course à la direction et un mariage à l'horizon, il devrait rester sur le podium en 2015. 

Société

Revue des médias avec Annie Desrochers

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
 
1
2
34567
8
9
1011121314
15
16
17
18
192021
22
23
2425262728
29
30
 
 
 
 
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Babillard

Pour communiquer avec Yves Desaultels, veuillez composer #951 (Bell), *951 (Rogers) ou 514-497-9582 sur les autres téléphones.

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Twitter
Grand Montréal20 visages de MontréalVotre dictionnaire populaire de Montréal
Entrevue avec Philippe FalardeauEntrevue Philippe Falardeau