ICI Radio-Canada Première

C'est pas trop tôt!

C'est pas trop tôt! rss

En semaine de 5 h à 9 h

Franco Nuovo

C

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
 
1
2
34567
8
9
10
11121314
15
16
1718192021
22
23
2425262728
29
30
 
 
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du lundi 10 novembre 2014


Politique

Richard Bergeron et ses 10 ans avec Projet Montréal

Richard Bergeron
Richard Bergeron     Photo : Radio-Canada/Marie-Eve Tremblay

Projet Montréal a pu paraître naïf lors de sa création, il y a 10 ans, mais l'histoire lui a donné raison, explique Richard Bergeron, fondateur et ex-chef du parti. Selon lui, Projet Montréal est devenu, au fil des ans, une référence comme façon de faire de la politique à Montréal. Le parti célébrait son 10e anniversaire en fin de semaine. 
 
Ses projet 
Richard Bergeron tient à préciser que même s'il a démissionné comme chef, il ne quittait pas la politique. Il est bien heureux de son nouveau statut de simple conseiller : « J'ai le sentiment de quelqu'un qui enlève le sac à dos à la fin de la journée. Je me sens plus léger. »  
 
D'ailleurs, pour occuper ses temps libres, il n'écarte pas la possibilité d'écrire un livre sur Montréal. 
 

Société

Mirabel au musée

Depuis une décennie, Matt Soar s'intéresse aux enseignes montréalaises.
Depuis une décennie, Matt Soar s'intéresse aux enseignes montréalaises.     Photo : Radio-Canada/Hugo Lavoie

Le professeur de communication de l'Université Concordia Matt Soar estime que les enseignes sont des déclencheurs de mémoire. Celles de l'ancien aéroport de Mirabel peuvent évoquer la première fois qu'on y a pris l'avion, l'arrivée à Montréal pour un immigrant, le départ d'un être cher... Depuis une décennie, Matt Soar s'intéresse aux enseignes montréalaises. Et il en a déjà accroché quelques-unes, dont celles du restaurant Ben's et de la librairie Guérin, dans les corridors de l'Université. Avant la démolition de l'aérogare, Hugo Lavoie les a suivis, lui et sa collègue Giuliana Cucinelli, lors de la cueillette de trois panneaux à Mirabel.

Politique

Hausse des frais de garderie : la grogne se fait entendre

Des manifestants réunis au centre-ville de Montréal contre la modulation des tarifs en garderie, le 9 novembre 2014
Des manifestants réunis au centre-ville de Montréal contre la modulation des tarifs en garderie, le 9 novembre 2014     Photo : Gracieuseté de Geneviève Beauchamp

Ils étaient plus de 50 000 personnes partout au Québec à marcher pour s'opposer à une éventuelle politique de modulation des frais de garderie en fonction du revenu. Le gouvernement dit vouloir faire payer les plus riches. Les manifestants, quant à eux, croient que c'est encore la classe moyenne qui s'en trouvera appauvrie. Marie-France Bazzo en discute avec Paul Journet.

Société

Revue des médias avec Annie Desrochers

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
 
1
2
34567
8
9
10
11121314
15
16
1718192021
22
23
2425262728
29
30
 
 
 
 
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Babillard

Pour communiquer avec Yves Desaultels, veuillez composer #951 (Bell), *951 (Rogers) ou 514-497-9582 sur les autres téléphones.

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Twitter
Grand Montréal20 visages de MontréalVotre dictionnaire populaire de Montréal
Entrevue avec Philippe FalardeauEntrevue Philippe Falardeau