ICI Radio-Canada Première

C'est pas trop tôt!

C'est pas trop tôt! rss

En semaine de 5 h à 9 h

Franco Nuovo

C

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
123
4
5
678910
11
12
13141516
17
18
192021222324
25
26
2728293031
 

Les meilleurs moments : Émission du vendredi 17 octobre 2014


Arts et culture

Hommage au virus Ebola

Jean-René Dufort rend hommage au virus Ebola
Jean-René Dufort rend hommage au virus Ebola     Photo : Radio-Canada

Jean-René Dufort trouve que l'Ebola est une bibitte merveilleuse qui est seulement coupable d'homicides involontaires. Selon l'animateur d'Infoman, il s'est dit bien des niaiseries sur le virus, surtout depuis qu'il a frappé les États-Unis. Un pasteur affirme que les homosexuels sont à l'origine de l'épidémie. Pour s'en protéger, des Américains recommandent de rester chez soi avec des provisions, de prier Dieu et même de s'acheter des fusils! 
 

International

Népal : « C'est une première expérience traumatisante »

François-Xavier Bleau, directeur opérations et guide chez Terra Ultima Voyages
François-Xavier Bleau, directeur opérations et guide chez Terra Ultima Voyages     Photo : Radio-Canada/Marie-Ève Tremblay

Trois Québécoises comptent parmi les quatre victimes canadiennes de l'avalanche survenue au Népal. François-Xavier Bleau, directeur des opérations et guide pour Terra Ultima à Montréal, les connaissait bien, puisque son agence avait coordonné l'expédition. Il a appris la terrible nouvelle par Facebook Messenger. Il a déjà fait deux fois cette même expédition et il connaît bien le coin. C'est un témoignage empreint d'émotion qu'il a livré à Marie-France Bazzo.  
 
La catastrophe a causé la mort d'au moins 29 personnes. 
 

Société

Alain Magloire avait peur des policiers

Pierre Magloire
Pierre Magloire     Photo : Radio-Canada/Marie-Ève Tremblay

Pierre Magloire, le frère du sans-abri qui a été tué par des policiers lors d'une intervention critiquée, revient sur les images des derniers instants de la vie de celui-ci. Il souligne que dans la vidéo publiée jeudi, « on voit très bien la situation d'Alain » et « qu'on le voit en détresse ». Il note que c'est à partir du moment où l'autopatrouille fonce sur son frère que la situation dégénère. Il souligne aussi que son frère avait peur des policiers. « On ne prend pas des policiers qui ne sont pas outillés pour faire ce type d'intervention avec des personnes souffrant de maladie mentale. Il avait peur. » 
 
De son côté, Stéphane Berthomet, analyste en affaires policières, dit que lorsque les policiers interviennent avec quelqu'un atteint de maladie mentale, ils ne peuvent pas intervenir comme avec un criminel.

Société

Revue des médias avec Annie Desrochers

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
123
4
5
678910
11
12
13141516
17
18
192021222324
25
26
2728293031
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Babillard

Pour communiquer avec Yves Desaultels, veuillez composer #951 (Bell), *951 (Rogers) ou 514-497-9582 sur les autres téléphones.

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Twitter
Grand Montréal20 visages de MontréalVotre dictionnaire populaire de Montréal
Entrevue avec Philippe FalardeauEntrevue Philippe Falardeau