ICI Radio-Canada Première

C'est pas trop tôt!

C'est pas trop tôt! rss

En semaine de 5 h à 9 h

Franco Nuovo

C

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
12
3
4
5
678910
11
12
1314151617
18
192021222324
25
26
2728293031
 

Les meilleurs moments : Émission du vendredi 3 octobre 2014


Arts et culture

« Le Québec est un nu-vite qui court en zigzag »

L'animateur d'Infoman, Jean-René Dufort
L'animateur d'Infoman, Jean-René Dufort     Photo : Radio-Canada

Jean-René Dufort fait un lien entre un nu-vite québécois arrêté aux États-Unis et la politique d'austérité. Chaque jour, il y a une coupe qui court dans tous les sens : l'aide aux devoirs, les conservatoires en région ou les congés parentaux. Nous ne sommes pas capables de le faire sérieusement. 
 
Le chroniqueur est un tenant de l'austérité, mais le problème avec le gouvernement libéral, c'est qu'il coupe cheap : les collations aux personnes âgées, les allocations aux déficients intellectuels, et la meilleure, l'achat de plantes vertes dans les ministères! 
 
La politique d'austérité pourrait s'appliquer à des enjeux de taille : 
- l'arrêt du financement d'une cimenterie, pollueur important; 
- le retour de la taxe sur les profits des banques, taxe abolie en 2003 par Jean Charest. 
 
 
 
Il y en aurait de l'argent pour l'aide aux devoirs!  

Société

Frais afférents pour les voyages en avion : une nouvelle tendance

Des passagers enregistrent leurs bagages à l'aéroport Pearson de Toronto (archives).
Des passagers enregistrent leurs bagages à l'aéroport Pearson de Toronto (archives).     Photo : PC/Michelle Siu

Payer pour enregistrer le premier bagage en avion est « une mode qui se répand », affirme Jacques Roy, professeur en gestion des transports à HEC Montréal. En effet, dans un mois, les passagers d'Air Canada qui s'envolent à destination du Mexique et des Antilles, ou encore qui prennent un vol intérieur, devront débourser 25 $ pour le premier bagage enregistré. 
 
Gare à ceux qui voudraient éviter de payer en surchargeant leur bagage à main : déjà des employés sont à l'oeuvre, à l'aéroport Pearsons de Toronto, pour un projet pilote qui vise à vérifier la taille et le poids de tous les bagages à main des passagers. Il s'agit toutefois d'une bonne idée, selon Jacques Roy. « Ceux qui compensent en remplissant leurs sacs à bord encombrent les allées. » Il souligne aussi que les surplus, de plus en plus fréquents à l'embarquement, forcent des enregistrements de dernière minute qui retardent les vols. 
 

Société

Revue des médias avec Annie Desrochers

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
12
3
4
5
678910
11
12
1314151617
18
192021222324
25
26
2728293031
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Babillard

Pour communiquer avec Yves Desaultels, veuillez composer #951 (Bell), *951 (Rogers) ou 514-497-9582 sur les autres téléphones.

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Twitter
Grand Montréal20 visages de MontréalVotre dictionnaire populaire de Montréal
Entrevue avec Philippe FalardeauEntrevue Philippe Falardeau