ICI Radio-Canada Première

C'est fou...

C'est fou...

Le dimanche de 19 h à 20 h

Jean-Philippe Pleau et Serge Bouchard

C

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du dimanche 29 janvier 2017


Société

L'espoir (1 de 2) : poésie et optimisme

Une femme s'apprête à écrire sur un carnet de notes.
Une femme s'apprête à écrire sur un carnet de notes.     Photo : iStock

« Il y a une forme de consolation dans la poésie, comme si quelque chose n'était pas perdu. Même si tout va mal, même si tout nous accable, il reste quelque chose qui brille quelque part. Le poète nous invite à lever les yeux vers cette chose qui brille. » L'auteure, comédienne et metteure en scène Véronique Côté explique à Jean-Philippe Pleau et à Serge Bouchard à quel point la poésie est un moteur d'espoir. Les deux animateurs parlent ensuite d'un livre de Bernard Émond portant sur l'espérance. 
 
Véronique Côté définit la poésie comme une façon d'observer le monde, de créer des liens entre les humains par ce qu'on voit, par ce qu'on perçoit du monde. Selon elle, l'espoir est intrinsèque à la poésie, car cette dernière donne le pouvoir de reprendre possession de certains lieux de nos vies qui sont désertés. « Ce qui enlève l'espoir, c'est lorsque les choses n'ont plus de sens », affirme-t-elle. 
 
Aussi à l'émission : le détournement du sens de l'espérance 
Le professeur de philosophie au Collège Montmorency Jérémie McEwen distingue la conception moderne de l'espérance, qui rime avec optimisme, de celle des textes antiques. L'attente et la méfiance associées à l'espérance sont pratiquement disparues de sa signification actuelle. Pourtant, il rappelle que, souvent, trop d'espérance peut amener de l'amertume. 
 
En circuit fermé avec Serge Bouchard : cap de la Bonne-Espérance 
« Montaigne écrit : "Si la vie est un passage, sur ce passage au moins, semons des fleurs." Encore faut-il le vouloir. Il y a entre la volonté et l'espoir un lien évident. Je voudrais que les choses s'améliorent, je voudrais un monde meilleur, je voudrais que les choses changent pour le mieux. Je voudrais pouvoir faire quelque chose pour que toutes les histoires finissent bien. Tout est espoir, depuis cet enfant qui représente notre plus bel espoir jusqu'à cette vieille dame qui marche lentement sur le trottoir. » 
 
Références : 
La vie habitable : Poésie en tant que combustible et désobéissances nécessaires, de Véronique Côté, Atelier 10, 2014 
Attentat, une pièce de Véronique Côté, présentée au Périscope de Québec jusqu'au 4 février 2017 
Camarade, ferme ton poste, de Bernard Émond, Lux Éditeur, 2017

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
 
 
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

C'est fou...

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook
En circuit ferméEn circuit fermé avec Serge Bouchard