ICI Radio-Canada Première

C'est fou...

C'est fou...

Du 25 juin au 30 juillet, le samedi de 20 h à 21 h  
Du 28 juin au 20 août, en semaine de 1 h à 2 h 
(rediffusions)

Jean-Philippe Pleau et Serge Bouchard

C
Logo Radio-Canada

Science et technologie

Récit immersif : des machines au service des histoires

Le samedi 13 février 2016

Image tirée de la bande-annonce du webdocumentaire Traque interdite
Image tirée de la bande-annonce du webdocumentaire Traque interdite     Photo : ONF/Studio interactif

Avec des webdocumentaires comme Traque interdite, le studio interactif de l'Office national du film (ONF) s'aventure dans une forme de nouvelle écriture qui fait appel à l'utilisateur. Finie la linéarité, bonjour le récit collectif. Jean-Philippe Pleau et Serge Bouchard poursuivent leur réflexion sur la machine avec, entre autres, le producteur Louis-Richard Tremblay. 
 
Une nouvelle façon de voir le monde 
Au studio interactif, tout est permis. Ainsi, pour une oeuvre intitulée Le cancer du temps mort, des créateurs ont détourné les dispositifs d'un cellulaire pour montrer à l'utilisateur son incapacité à se passer de son appareil. Louis-Richard Tremblay admet que, parfois, le résultat d'un récit interactif ressemble à de la cacophonie, mais que cette perte de la pensée logique peut aussi mener à une meilleure compréhension de la société.  
 
Également au menu 
Céline Lafontaine, professeure de sociologie à l'Université de Montréal, parle de la pensée cybernétique, soit de la communication machine-animal. « L'univers est une immense machine d'échange d'informations. [...] Le but de cette machine, c'est de lutter contre l'entropie, c'est de se maintenir comme système. » Elle a publié La société postmortelle : la mort, l'individu et le lien social à l'ère des technosciences , Seuil, 2008. 
 
Jérémie McEwen, professeur de philosophie, parle de l'écriture comme d'une « machine » à donner du sens. 
 
En circuit fermé avec Serge Bouchard : s'empêcher de penser. « On ne parle même plus de machine, mais d'intelligence artificielle, d'une intelligence ultraperformante, qui ne se fatigue jamais, d'une intelligence qui n'a pas d'état d'âme, d'une intelligence au jeu des échecs, d'une mémoire intimidante, d'une autre sorte de magie. » 
 
Écoutez l'émission sur la machine, 1re partie >>


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

6 février 2016

Antoine Robitaille : et si la machine devenait plus intelligente que l'homme